Gospel Transformation Bible

gospel mag
jour nuit
sortir, quitter
 

Psaumes 104

1 Que tout mon être
bénisse l’Eternel ! O Eternel, mon Dieu, que tu es grand ! Tu es revêtu de splendeur,
et de magnificence,

2 tu t’enveloppes de lumière
comme on se revêt d’un manteau, et tu déploies le ciel
comme une tente.

3 Tu fixes au-dessus des eaux du ciel
la charpente de tes hautes demeures, tu fais des nuages ton char, tu te déplaces
sur les ailes du vent,

4 tu fais des vents tes messagers, les éclairs étincelants sont tes serviteurs.

5 Tu as fondé la terre sur ses bases pour qu’elle reste inébranlable
à tout jamais.

6 Les eaux de l’abîme la recouvraient
tout comme un vêtement, sur les montagnes les eaux reposaient ;

7 à ta menace,
elles se sont enfuies, au bruit de ton tonnerre,
elles se sont vite élancées,

8 gravissant des montagnes,
dévalant vers des plaines jusqu’à l’endroit
que tu leur avais assigné.

9 Tu as fixé une limite
que les eaux ne franchiront plus, et elles ne reviendront plus
pour submerger la terre.

10 Tu fais jaillir des sources
pour alimenter des torrents qui coulent entre les montagnes.

11 Elles abreuvent
les animaux des champs, et les onagres
y étanchent leur soif.

12 Les oiseaux nichent sur leurs rives, et chantent au sein du feuillage.

13 De tes hautes demeures
tu arroses les monts, la terre est rassasiée
par l’effet de tes œuvres.

14 Tu fais pousser l’herbe pour le bétail, et tu fais prospérer les plantes
cultivées par les hommes, afin qu’ils tirent de la terre
le pain pour se nourrir.

15 Le vin réjouit le cœur de l’homme et fait resplendir son visage,
le rendant brillant plus que l’huile. Le pain restaure sa vigueur.

16 Les arbres, ouvrages de l’Eternel,
sont pleins de sève. Tels sont les cèdres,
qu’il a plantés.

17 C’est là que nichent les oiseaux et la cigogne a sa demeure
dans les cyprès.

18 Les bouquetins ont leurs retraites
sur les monts élevés, et les rochers
sont le refuge des damans.

19 Tu as formé la lune
pour marquer les dates des fêtes. Le soleil sait quand il se couche.

20 Tu fais descendre les ténèbres,
et c’est la nuit. Alors les hôtes des forêts
se mettent tous en mouvement ;

21 les lionceaux rugissent
après leur proie, ils demandent à Dieu
leur nourriture.

22 Mais dès que paraît le soleil,
ils se retirent pour se coucher dans leurs tanières.

23 Et l’homme sort
pour se livrer à son activité, accomplir son travail
jusqu’à la nuit.

24 Combien tes œuvres sont nombreuses,
ô Eternel, tu as tout fait avec sagesse, la terre est pleine
de tout ce que tu as réalisé ;

25 voici la mer immense
qui s’étend à perte de vue, peuplée d’animaux innombrables, des plus petits jusqu’aux plus grands,

26 les bateaux la parcourent, ainsi que le monstre marin
que tu as fait pour qu’il y joue.

27 Ils comptent sur toi, tous ces êtres, pour recevoir leur nourriture,
chacun au moment opportun.

28 Tu la leur donnes, ils la prennent, ta main s’ouvre, et ils sont comblés
de bonnes choses.

29 Tu te détournes,
ils sont épouvantés. Tu leur ôtes le souffle,
les voilà qui périssent, redevenant poussière.

30 Et si tu envoies ton Esprit,
ils sont créés, tu renouvelles l’aspect de la terre.

31 Que l’Eternel
soit à jamais glorifié ! Qu’il se réjouisse de ses œuvres !

32 Son regard fait trembler la terre, il touche les montagnes
et elles fument.

33 Je veux chanter pour l’Eternel
ma vie durant, célébrer mon Dieu en musique
tant que j’existerai.

34 Que mes paroles lui soient agréables ! Moi, j’ai ma joie en l’Eternel.

35 Que les pécheurs soient ôtés de la terre ! Que les méchants n’existent plus ! Que tout mon être
bénisse l’Eternel ! Oui, louez l’Eternel !

La Bible du Semeur
Copyright © 1992, 1999, 2015 par Biblica, Inc.®
Avec permission. Tous droits réservés dans le monde entier.

gauche, précédent
droite, précédent