Gospel Transformation Bible

gospel mag
jour nuit
sortir, quitter
 

Lamentations de Jérémie 4

1 Comment ! L’or s’est terni ! L’or pur s’est altéré ! Les pierres saintes
ont été dispersées à tous les coins de rues !

2 Comment se fait-il donc
que les précieux fils de Sion estimés comme de l’or fin soient maintenant considérés
comme des pots d’argile, ouvrages d’un potier ?

3 Regardez les chacals :
voyez comment les mères allaitent leurs petits
en tendant leur mamelle. La communauté de mon peuple
est devenue aussi cruelle que les autruches du désert.

4 La langue du bébé s’attache à son palais,
tellement il a soif. Les tout petits enfants
réclament quelque nourriture et nul ne leur en donne.

5 Ceux qui, auparavant,
mangeaient des mets exquis, expirent dans les rues, et ceux qui ont été
élevés dans la pourpre se couchent maintenant
sur un tas de fumier.

6 La communauté de mon peuple
a commis un péché plus grand que celui de Sodome qui a été anéantie
en un instant, et sans qu’un homme
porte la main contre elle.

7 Les princes de Sion,
ils étaient plus purs que la neige et plus blancs que du lait, leurs corps étaient vermeils
bien plus que le corail, leurs veines de saphir.

8 Leur aspect est plus sombre,
à présent, que la suie, nul ne les reconnaît
maintenant dans les rues. La peau leur colle aux os, elle est devenue sèche
comme du bois.

9 Les victimes du glaive
sont plus heureuses que les victimes
de la famine : celles-ci dépérissent,
tenaillées par la faim, car les produits des champs
leur font défaut.

10 De tendres femmes,
de leurs mains ont fait cuire la chair de leurs enfants pour s’en nourrir, à cause du désastre
qui a atteint
la communauté de mon peuple.

11 L’Eternel a assouvi son courroux. Oui, il a déversé
son ardente colère, il a allumé un feu dans Sion qui en a consumé les fondations.

12 Aucun roi de la terre ni aucun habitant du monde
n’a cru que l’adversaire, que l’ennemi,
pourrait franchir les portes de Jérusalem.

13 Cela est arrivé
à cause des péchés
de ses prophètes et des fautes des prêtres qui répandaient au milieu d’elle le sang des justes.

14 Mais maintenant,
ils errent dans les rues
tout comme des aveugles, ils sont souillés de sang si bien que l’on ne peut toucher leurs vêtements.

15 « Allez-vous en, impurs,
voilà ce qu’on leur crie. Hors d’ici, hors d’ici,
et ne nous touchez pas ! » Et lorsqu’ils fuient ainsi
en errant çà et là,
les gens des autres peuples disent : « Qu’ils ne restent pas en ce lieu ! »

16 L’Eternel en personne
les a disséminés, il ne veut plus les voir. On n’a pas respecté les prêtres ni eu d’égards
pour les responsables du peuple.

17 Nos yeux se consument encore dans l’attente d’une aide,
mais c’est en vain. De nos postes de guet
nous attendions une nation qui ne nous a pas secourus.

18 Nos ennemis épient
la trace de nos pas, et nous ne pouvons plus
circuler dans nos rues, notre fin est prochaine,
nos jours sont à leur terme. Oui, notre fin arrive.

19 Ceux qui nous poursuivaient
ont été plus rapides que l’aigle dans le ciel. Ils nous ont pourchassés
avec acharnement
sur les montagnes, ils se sont embusqués
contre nous au désert.

20 Le roi qui de la part de l’Eternel
avait reçu l’onction,
et dont dépendait notre vie, a été capturé
grâce à leurs pièges, alors que nous disions : « Nous vivrons sous sa protection
au milieu des nations. »

21 Tu peux être ravie,
communauté d’Edom,
et exulter, toi qui habites
au pays d’Outs : à toi aussi,
on passera la coupe, tu seras enivrée
et tu te mettras toute nue.

22 Ton châtiment aura sa fin,
ô communauté de Sion, Dieu ne te déportera plus. Communauté d’Edom,
il te fera payer tes fautes, et il fera paraître
tes péchés au grand jour.

La Bible du Semeur
Copyright © 1992, 1999, 2015 par Biblica, Inc.®
Avec permission. Tous droits réservés dans le monde entier.

gauche, précédent
droite, précédent