Gospel Transformation Bible

gospel mag
jour nuit
sortir, quitter
 

Habaquq 3

1 Prière d’Habaquq le prophète, sur le mode des complaintes.

2 O Eternel, j’ai entendu
ce que tu viens de proclamer, et je suis effrayé
devant ton œuvre, ô Eternel. Dans le cours des années,
accomplis-la ! Dans le cours des années,
fais-la connaître ! Dans ta colère cependant,
pense à être clément !

3 Dieu viendra de Témân, le Saint viendra du mont Parân. Pause Sa majesté
couvre le ciel, et sa louange
remplit la terre.

4 Il a l’éclat de la lumière, et, de sa main,
jaillissent deux rayons ; c’est là qu’est le réservoir de sa force.

5 La peste meurtrière
chemine devant lui, et la fièvre brûlante
marche à sa suite.

6 S’il vient à s’arrêter,
il fait vibrer la terre. Quand il regarde,
il ébranle les peuples, les montagnes antiques
sont disloquées, et les collines
des anciens temps s’effondrent. Il parcourt à nouveau
les antiques sentiers.

7 J’ai vu les tentes de Koushân
réduites à néant ; les abris de Madian
tremblaient, épouvantés.

8 Est-ce contre les fleuves
que l’Eternel s’irrite, est-ce contre les fleuves
que ton courroux s’enflamme ? Est-ce contre la mer
que ta fureur s’exerce, pour que tu viennes ainsi
monté sur tes chevaux, sur tes chars victorieux ?

9 Ton arc est mis à nu, tes traits sont les serments
que tu as prononcés. Pause Tu crevasses la terre,
livrant passage aux fleuves.

10 Les montagnes t’ont vu,
et elles tremblent. Des trombes d’eau s’abattent, l’abîme se met à mugir, lançant bien haut ses vagues.

11 Le soleil et la lune
restent dans leur demeure devant l’éclat
de tes flèches qui partent et la clarté
des éclairs de ta lance.

12 Avec colère, tu parcours la terre, tu foules les peuples aux pieds
dans ton indignation.

13 Oui, tu t’es mis en route
pour délivrer ton peuple, et pour sauver ton roi
qui a reçu l’onction. Tu as décapité
la maison du méchant, et tu l’as démolie
de fond en comble. Pause

14 Tu transperces la tête
de l’ennemi
avec ses propres flèches, alors qu’il arrivait
comme un vent d’ouragan
dans le but de nous disperser. Déjà nos ennemis
se réjouissaient, comptant bien dévorer
l’opprimé en secret.

15 Tu as lancé
tes chevaux dans la mer, dans le bouillonnement
des eaux puissantes.

16 J’ai entendu cette nouvelle : j’en suis tout bouleversé. Mes lèvres balbutient et mes os se dissolvent, je reste là, tremblant. Puisqu’il me faut attendre sans bouger
, le jour où la détresse fondra sur l’ennemi
qui doit nous assaillir.

17 Car le figuier
ne bourgeonnera plus, et il n’y aura plus
de raisins dans les vignes, le fruit de l’olivier
trompera les espoirs, les champs ne produiront
plus de pain à manger. Les moutons et les chèvres
disparaîtront de leurs enclos, et les bovins de leurs étables.

18 Mais moi, c’est à cause de l’Eternel
que je veux me réjouir, j’exulterai de joie
à cause du Dieu qui me sauve.

19 L’Eternel, le Seigneur,
c’est lui ma force : il rend mes pieds pareils
à ceux des biches, il me fait cheminer
sur les lieux élevés. Pour le chef des musiciens. A chanter avec accompagnement d’instruments à cordes.

La Bible du Semeur
Copyright © 1992, 1999, 2015 par Biblica, Inc.®
Avec permission. Tous droits réservés dans le monde entier.

gauche, précédent