Gospel Transformation Bible

gospel mag
jour nuit
sortir, quitter
 

Ésaïe 5

1 Je veux chanter
pour mon ami la chanson de mon bien-aimé
au sujet de sa vigne. Mon ami avait une vigne sur un coteau fertile.

2 Il en sarcla le sol,
en enleva les pierres et il y mit des plants de choix. Il bâtit une tour de guet
au milieu de la vigne et il y creusa un pressoir. Il attendait donc de sa vigne
de beaux raisins, mais elle n’a produit
que des raisins infects.

3 Maintenant donc,
habitants de Jérusalem,
gens de Juda, soyez les juges
entre moi et ma vigne !

4 Qu’y avait-il encore
à faire pour ma vigne que je n’aurais pas fait ? Pourquoi, alors que j’attendais de bons raisins, n’a-t-elle produit que des fruits infects ?

5 Maintenant donc,
je vous ferai savoir ce que je vais faire à ma vigne : j’arracherai sa haie pour qu’elle soit broutée, je ferai une brèche
dans sa clôture pour que les passants la piétinent.

6 J’en ferai une friche : nul ne la taillera,
nul ne la sarclera. Les ronces, les épines
y croîtront librement, et j’interdirai aux nuages de répandre leur pluie sur elle.

7 Or, c’est le peuple d’Israël qui est la vigne
de l’Eternel,
du Seigneur des armées célestes. Le plant qui faisait ses délices ce sont les habitants
du pays de Juda. Il attendait d’eux la droiture, et ce n’est qu’injustice ;
il attendait d’eux la justice, et ce sont des cris de détresse.

8 Malheur à vous
qui joignez maison à maison et ajoutez un champ à l’autre au point qu’il n’y a plus d’espace libre parce que vous occupez à vous seuls
tout le pays.

9 Le Seigneur des armées célestes
m’a parlé et m’a dit : Ces nombreuses maisons
deviendront une ruine, ces maisons grandes et superbes
seront inhabitées.

10 Car dix arpents de vigne
ne produiront qu’un tonnelet de vin, et dix mesures de semence
n’en donneront qu’une de blé.

11 Malheur à vous
qui courez de bonne heure après les boissons enivrantes et qui vous attardez, le soir,
excités par le vin !

12 Des lyres et des luths,
des tambourins, des flûtes animent vos festins
où le vin coule à flots. Mais vous n’avez pas un regard
pour ce que l’Eternel a fait, et vous ne voyez pas
l’œuvre qu’il accomplit.

13 Voilà pourquoi mon peuple
s’en ira en exil, car il n’a rien voulu savoir. Ses notables mourront de faim et la population de soif.

14 C’est pourquoi le séjour des morts
fera gonfler sa gorge et, démesurément,
élargira sa bouche. Les dignitaires de la ville
et sa foule bruyante
y descendront ensemble et leur joyeux tumulte
s’en ira avec eux.

15 C’est pourquoi tous les hommes
devront courber le dos, ils seront humiliés et tous les orgueilleux
devront baisser les yeux.

16 Le Seigneur des armées célestes
montrera sa grandeur
en instaurant le droit, le Dieu saint manifestera
sa sainteté par la justice.

17 Dans la ville ruinée,
des agneaux brouteront
comme en leur pâturage, et des chevreaux
brouteront sur les ruines
des demeures des riches.

18 Malheur à vous
qui traînez le péché
derrière vous
avec les cordes du mensonge, et qui tirez la faute
comme les traits d’un attelage !

19 Oui, vous qui dites :
« Que Dieu se presse donc d’accomplir son ouvrage pour que nous le voyions ! Et qu’elle arrive,
la réalisation des projets du Saint d’Israël, afin que nous les connaissions. »

20 Malheur à vous
qui nommez le mal bien et le bien mal, vous qui changez
les ténèbres en lumière, la lumière en ténèbres, vous qui changez
l’amertume en douceur et la douceur en amertume.

21 Malheur à vous
qui vous prenez pour sages et vous croyez intelligents !

22 Malheur à vous
qui êtes des héros quand il s’agit de consommer du vin, et des champions
pour vous gorger d’alcool ;

23 qui, pour un pot-de-vin,
acquittez le coupable et qui privez le juste
du droit qui lui est dû.

24 Voilà pourquoi
vous serez consumés
comme un fétu de paille
dévoré par la flamme et comme une herbe sèche
engloutie par le feu. Oui, vos racines pourriront, votre fleur sera emportée
comme de la poussière, puisque vous avez rejeté
la Loi de l’Eternel,
du Seigneur des armées célestes, et avez méprisé
ce qu’a dit le Saint d’Israël.

25 Voilà pourquoi
l’Eternel s’est mis en colère
contre son peuple, et a porté la main sur lui
pour le frapper : les montagnes sont ébranlées, et les cadavres sont
pareils à des ordures
qui traînent dans les rues ; mais malgré tout cela,
son courroux ne s’apaise pas, sa main reste levée.

26 L’Eternel dresse un étendard
pour des peuples lointains, il siffle pour les appeler
du bout du monde. Les voici qui arrivent
d’un pas prompt et léger.

27 Personne parmi eux
ne connaît la fatigue,
personne ne chancelle, personne ne somnole
et nul n’est endormi. Nul n’a son ceinturon
dénoué de ses hanches, les lanières de leurs sandales
ne sont pas déchirées.

28 Leurs flèches sont aiguës, et tous leurs arcs tendus, les sabots des chevaux
sont comme du silex et les roues de leurs chars
sont comme un ouragan.

29 Quand ils rugissent,
on croirait des lions, et leurs rugissements
rappellent ceux des lionceaux. Ils grondent et saisissent
leur proie pour l’emporter, personne ne peut la leur arracher.

30 En ce jour-là,
retentira contre eux
un grondement pareil à celui de la mer. On regardera le pays : on n’y verra que des ténèbres
et une grande angoisse ; la lumière sera voilée
par d’épaisses nuées.

La Bible du Semeur
Copyright © 1992, 1999, 2015 par Biblica, Inc.®
Avec permission. Tous droits réservés dans le monde entier.

gauche, précédent
droite, précédent