Gospel Transformation Bible

gospel mag
jour nuit
sortir, quitter
 

Jérémie 6

1 Fuyez, Benjaminites,
quittez Jérusalem ! Sonnez du cor à Teqoa ! Elevez un signal
au-dessus de Beth-Hakkérem. Car du nord arrive un malheur et une grande catastrophe.

2 La belle et délicate, Dame Sion,
je la réduis en ruine.

3 Des bergers monteront vers elle,
suivis de leurs troupeaux. Ils planteront tout autour d’elle
leur campement de tentes et chacun fera paître
ses bêtes sur son lot.

4 Préparez-vous
pour le combat contre elle ! Debout ! Donnons l’assaut
à l’heure de midi ! Hélas, malheur à nous
car, déjà, le jour baisse, et les ombres du soir s’allongent…

5 Debout, attaquons-la de nuit, détruisons ses palais !

6 Voici ce que déclare l’Eternel,
le Seigneur des armées célestes : Abattez donc ses arbres et dressez des terrassements
contre Jérusalem, cité qui doit être punie, cité où règne la violence !

7 Pareil au puits
qui fait couler son eau, cette cité
fait couler sa méchanceté. On n’entend, dans ses rues,
que violence et que ruine, je n’y vois constamment que souffrance et blessures.

8 Laisse-toi avertir,
Jérusalem, sinon mon cœur
s’éloignera de toi, je te transformerai
en terre dévastée, inhabitée.

9 Voici ce que déclare l’Eternel,
le Seigneur des armées célestes : Grappille jusqu’au bout
comme une vigne ce qui subsiste d’Israël. Fais repasser ta main, comme le vendangeur
sur les sarments.

10 Mais à qui parlerai-je et qui avertirai-je
pour qu’enfin ils entendent ? Leur oreille est incirconcise, et ils sont incapables
de prêter attention. La parole de l’Eternel est devenue pour eux
un objet de mépris dont ils ne veulent pas.

11 Mais moi, je suis rempli
de la fureur de Dieu, je ne peux plus la contenir. Déverse-la
sur l’enfant dans la rue et sur les jeunes gens
rassemblés dans leurs cercles. Le mari et la femme seront pris, l’ancien et le vieillard
qui est chargé de jours
seront pris eux aussi.

12 Leurs maisons passeront à d’autres ainsi que leurs champs et leurs femmes, car ma main s’abattra
sur les habitants du pays, l’Eternel le déclare.

13 Car tous, petits ou grands, sont avides de gains. Tous, du prophète au prêtre, pratiquent la duplicité.

14 Ils guérissent superficiellement mon peuple du désastre en disant : « Tout va bien !
Tout va vraiment très bien ! » alors que rien ne va.

15 Sont-ils honteux
d’avoir commis
des abominations ? Ils n’ont aucune honte et ils ne savent pas rougir, et c’est pourquoi ils tomberont
avec ceux qui succombent, et ils s’écrouleront
au moment où je leur ferai
rendre des comptes, l’Eternel le déclare.

16 Voici ce que dit l’Eternel : Tenez-vous sur les routes, regardez !
Informez-vous
des sentiers d’autrefois : « Quel est le bon chemin ? »
Et puis, suivez-le donc et vous y trouverez
du repos pour vous-mêmes. Mais ils ont répondu : « Nous n’y marcherons pas ! »

17 Alors j’ai établi
des sentinelles parmi vous
qui vous ont dit : « Prêtez donc attention
au son du cor ! » Mais ils ont répondu : « Nous n’écouterons pas » !

18 C’est pourquoi écoutez,
vous, peuples étrangers ! Observez en témoins ce qui se passera chez eux !

19 Prête attention, ô terre : je vais faire venir
sur ce peuple, un malheur, fruit de ses stratagèmes. Car ils n’ont pas voulu
écouter mes paroles et ils ont rejeté ma Loi.

20 Qu’ai-je à faire de l’encens
importé de Saba et du roseau aromatique
venant d’un pays éloigné ? Je n’agrée pas vos holocaustes, et je n’apprécie pas vos sacrifices.

21 Aussi, l’Eternel le déclare, je vais dresser
sur le chemin du peuple
une série d’obstacles, et ils feront tomber
les pères et les fils ensemble ; voisins et compagnons
y périront.

22 Voici ce que déclare l’Eternel : « Un peuple va venir de la contrée du nord, une grande nation
qui se met en campagne
des confins de la terre.

23 Ils empoignent l’arc et la lance, ils sont cruels et sans pitié, et ils mugissent
comme la mer. Ils sont montés sur des chevaux, rangés en ordre de bataille
tout comme des soldats pour te combattre,
toi, communauté de Sion ! »

24 En entendant cette nouvelle, nos bras ont défailli, et l’angoisse nous a étreints, et des douleurs nous ont saisis
comme pour une femme en couches.

25 Ne sortez pas aux champs, n’allez pas sur les routes, car l’ennemi s’y tient,
le glaive dans la main : de toutes parts, c’est la terreur.

26 O communauté de mon peuple, revêts ton habit de toile de sac, roule-toi dans la cendre et prends le deuil
comme pour un enfant unique ! Répands-toi en lamentations amères car le dévastateur
fondra soudain sur nous !

27 Voici, je t’ai placé
comme celui qui teste les métaux
au milieu de mon peuple pour que tu examines, que tu éprouves leur conduite.

28 Ce sont tous des rebelles
qui refusent d’entendre, qui vont, semant la calomnie. Ils sont endurcis comme bronze et fer. Et ce sont tous des destructeurs.

29 Le soufflet souffle, et le plomb est dévoré par le feu, c’est en vain qu’on insiste
pour faire fondre les métaux, car les scories
ne se détachent pas.

30 Ils seront appelés :
« de l’argent de rebut », parce que l’Eternel
les a mis au rebut.

La Bible du Semeur
Copyright © 1992, 1999, 2015 par Biblica, Inc.®
Avec permission. Tous droits réservés dans le monde entier.

gauche, précédent
droite, précédent