Gospel Mag

 

Gospel Mag / Blog / La distinction des genres est-elle réellement importante ?

La distinction des genres est-elle réellement importante ?

Alyssa PobleteVie chrétienne

Nous vivons dans une société où la distinction des genres est devenue de plus en plus floue. On entend dire un peu partout que le genre a peu d’importance. On nous dit que la vraie liberté et le vrai bonheur consistent à choisir ce que nous voulons être.

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

Dans une conférence l’année dernière, Chimamanda Ngozi Adichie, une des 100 personnes les plus influentes de 2012 selon le Time Magazine, a abordé ce sujet. À un moment donné de son discours, elle a dit que « le problème avec le genre, c’est qu’il prescrit ce que nous devrions être, au lieu de reconnaître ce que nous sommes. » Elle a ensuite demandé à l’auditoire « d’imaginer combien nous serions plus heureux, combien nous serions plus libres d’être réellement nous-mêmes, si les contraintes liées au genre ne pesaient pas sur nous. »

Après avoir entendu Adichie raconter son enfance au Nigeria et ses difficultés en tant que femme, on comprend qu’elle cherche une solution au « problème des contraintes liées au genre. » Malheureusement, elle a oublié une étape très importante dans sa recherche. Elle a négligé de consulter le créateur du genre.

Mon mari Chris et moi-même commettons la même erreur chaque fois que nous achetons un nouveau meuble en kit. Dans notre enthousiasme, nous déchirons le carton et commençons à essayer de monter le meuble par nous-mêmes. Après plusieurs minutes d’efforts infructueux, je laisse tomber et déclare que le produit doit être renvoyé à l’expéditeur. À ce stade, Chris se met normalement à lire le mode d’emploi fourni par le fabricant. Puis il propose de faire un dernier essai. Après avoir suivi pas à pas la procédure conçue pour nous par le fabricant du produit, le meuble prend forme et nous donne entière satisfaction. Tout cela parce que Chris a suivi les instructions du créateur du produit.

Le dessein précis de Dieu en créant le genre

Dieu avait un dessein précis à l’esprit quand il a créé l’homme et la femme. Nous voyons cela dès le commencement. Dieu a créé les ténèbres et la lumière, le ciel et la terre. Il a créé tous les êtres vivants qui rampent sur la terre et nagent dans la mer. Et après avoir observé toutes ses œuvres, il a déclaré que cela était bon. Puis il a créé l’homme. Pour la première fois, il n’a pas dit que cela était bon. Quelque chose manquait.

Aussi Dieu a-t-il créé la femme à partir de l’homme. Et ensuite il a déclaré que cela était très bon.

La création était alors complète. L’homme et la femme ont été créés à son image (Genèse 1.27).

Paul nous dit que le plan de Dieu en créant le genre a été caché pour un temps et n’a été pleinement révélé que dans le Nouveau Testament (Col 1.26). Le dessein éternel de Dieu lorsqu’il a créé l’homme et la femme était entouré de mystère. Ce mystère a été dévoilé lorsque le Christ est venu mourir pour nos péchés.

En Éphésiens 5.31-32, ce mystère est révélé. Voici la raison pour laquelle Dieu a créé le genre : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme et les deux ne seront plus qu’une seule chair. » Paul cite ici Genèse 2.24. Il poursuit en disant : « Il y a là un grand mystère : je parle de ce que je viens de dire au sujet du Christ et de l’Église. »

C’est extraordinaire ! Pour le monde qui nous entoure, la relation homme-femme est une image du Christ et de l’épouse qu’il s’est acquise par son sacrifice ! Le but du mariage, et de la distinction homme-femme, est de manifester la gloire de la mort du Christ sur la croix pour racheter son épouse.

Dieu ne s’est pas rendu compte après coup que la distinction homme-femme pourrait lui servir de métaphore. Il nous a créés hommes et femmes dans un but précis : manifester la gloire du salut que Jésus a accompli. C’est la raison pour laquelle nous existons.

Le dessein précis de Dieu en créant la femme

L’homme et la femme dans leur complémentarité reflètent pleinement l’Évangile. C’est pourquoi nous devons nous tourner vers le Créateur de l’homme et de la femme pour savoir ce qui les distingue. Les femmes possèdent des qualités particulières qui font défaut aux hommes, et cela pour une bonne raison. Comme le dit John Piper :

la féminité biblique est un appel distinct à manifester la gloire de son Fils d’une manière particulière à la féminité. Si les êtres humains existaient sans distinction de genre, la gloire de Dieu serait moins clairement manifestée dans le monde. Quand Dieu décrit l’œuvre glorieuse de son Fils comme le sacrifice d’un mari pour sa femme, il nous dit pourquoi il nous a créés hommes et femmes.

Il faut que les hommes soient des hommes et les femmes des femmes. Dieu nous a conçus de cette manière et il y a une raison à cela. Le monde nous promet à tort que si nous choisissons ce que nous sommes, nous trouverons la liberté. Dans sa conférence, Adichie a demandé à ses auditeurs d’imaginer un monde où ils pourraient définir eux-mêmes leur genre. Elle a posé la question : « Ne seriez-vous pas plus heureux ? » Cette question suppose que l’on trouve le bonheur en se définissant soi-même, en élevant ses propres sentiments et désirs au-dessus de l’ordre divin.

En fin de compte, si nous faisions cela, nous ne trouverions pas le bonheur, parce que notre genre ne dépend pas de nous mais de Dieu. Glorifier Dieu est le but principal de la vie. Nous trouverons la joie et la liberté lorsque nous nous tournerons vers notre Créateur pour définir notre féminité.

Vraie liberté et joie durable

Nous avons un très grand privilège. Parce que notre société est si opposée à la distinction des genres, nous reflétons de manière particulière la gloire du Christ et la beauté de l’Évangile lorsque nous assumons joyeusement notre vocation de femmes. Lorsque nous consultons la Parole de Dieu pour comprendre la façon dont nous avons été créés et acceptons ce qu’elle dit à ce sujet, nous trouvons une vraie liberté et une joie durable. Alors cherchons à être des femmes attachées à la Parole, qui marchent d’une manière digne de l’appel qui leur a été adressé. Et que notre Créateur et Sauveur reçoive toute la gloire lorsque nous le servons ainsi.

facebook google twitter
vie chrétienne, consolation, gloria furman

Partagez la consolation que vous avez reçue

christ, enfants, christina fox

Quand Christ a demandé « Pourquoi ? »