Gospel Mag

 

Gospel Mag

pensées, charles spurgeon

27 avril 2017

« L’Éternel est roi à toujours et à perpétuité. » Psaumes 10.16

Jésus-Christ n’est pas quelque despote qui se réclame de droit divin. Il est vraiment et réellement l’oint du Seigneur ! « Car Dieu a voulu faire habiter toute plénitude en lui » (Colossiens 1.19). Dieu lui a donné tout pouvoir et toute autorité. En tant que Fils de l’homme, il est maintenant le chef de toutes choses pour son Eglise et il règne sur les cieux, la terre et l’enfer, détenant les clés de la vie et de la mort. Certains princes se plaisent à se désigner « rois par consentement populaire ». Il est certain que le Seigneur Jésus-Christ l’est dans son Église. Si l’on mettait sa royauté au verdict des urnes dans l’Eglise, tout cœur croyant le couronnerait. Ô, puissions-nous le couronner avec plus de gloire que nous le faisons ! Nous ne regarderions alors plus comme une perte de nous défaire de ce qui donne gloire à Christ. La souffrance deviendrait un plaisir et la perte nous serait un gain, si nous pouvions ainsi ceindre son front d’un plus éclatant diadème et le faire paraître plus glorieux aux yeux des hommes et des anges. Oui, il régnera. Vive le Roi ! Que tous te saluent, Roi Jésus ! Avancezvous, âmes vierges qui aimez votre Seigneur, et prosternez-vous à ses pieds. Couvrez ses pas des lis de votre amour et des roses de votre gratitude: « Apportez le diadème royal, et couronnez-le Seigneur suprême. » En outre, le Seigneur Jésus est Roi en Sion par droit de conquête. Il a conquis et investi le cœur de son peuple et il a mis à mort les ennemis qui les retenaient en une cruelle servitude. Notre Rédempteur a englouti le pharaon de nos péchés dans la Mer Rouge de son sang. Ne sera-t-il pas Roi en Israël ? Il nous a délivrés du joug cruel et de la lourde malédiction de la loi. Ne couronnerons-nous pas notre libérateur ? Nous sommes son partage, qu’il a repris de la main de l’Amorite par son épée puissante et par son arc agile. Qui le dépouillera de sa conquête ? Que tous saluent le Roi Jésus ! Nous acceptons avec joie ta domination ! Règne à toujours sur notre cœur, merveilleux Prince de la paix.

Charles Spurgeon