Gospel Mag » Pensées

13 mai 2021

« Ma part, ô Éternel ! je le dis, c’est de garder tes paroles. » Psaumes 119.57

Voyez ce que vous possédez, ami croyant, et comparez votre part à celle de vos semblables. Certains reçoivent leur part dans les champs. Ils sont riches et leurs moissons leur procurent une merveilleuse croissance. Mais, que sont les meilleures moissons en comparaison avec votre Dieu, qui est le Dieu des moissons ? Que sont les greniers pleins à craquer comparés à Celui qui est le grand propriétaire et qui vous nourrit avec le pain du ciel ?

Certains ont leur part dans la ville. Leurs richesses sont abondantes et leur parviennent en un flot continuel qui les transforme en un réservoir d’or. Mais, qu’est-ce que l’or en comparaison avec votre Dieu ? Vous ne pourriez pas vivre de cet or seulement, car il ne pourrait nourrir votre vie spirituelle. Placez cet or sur une conscience en proie au trouble. Peut-il calmer ses alarmes ? Appliquez-le sur le cœur découragé et voyez s’il empêche le moindre gémissement ou ôte un seul chagrin. Mais vous avez Dieu, et en lui vous possédez plus que ce que tout l’or et toutes les richesses pourront jamais acheter.

Certains trouvent leur part en ce qu’aiment la plupart de nos semblables: l’acclamation des hommes et la célébrité. Votre Dieu n’est-il pas pour vous plus que cela ? Si des myriades de trompettes humaines vous encensaient de leur immense clameur, cela vous préparerait-il à traverser le sombre Jourdain de la mort ? Cela vous apporterait-il de la joie devant la perspective du jugement qui s’approche ? Non, il y a des chagrins dans la vie que la richesse et l’honneur ne peuvent soulager.

Il existe le besoin profond de l’heure où surgit la mort, contre lequel les richesses n’ont rien à donner. Mais, quand Dieu est votre part, vous possédez plus que toutes les autres choses mises ensemble. Il répond à tous les besoins, que ce soit pour la vie ou dans la mort. Avec Dieu pour partage, vous êtes réellement riche, car il subviendra à tous vos besoins. Il consolera votre cœur, atténuera votre chagrin, guidera vos pas, vous accompagnera dans la sombre vallée et, enfin, vous accueillera dans votre demeure céleste afin de jouir de lui, qui est votre partage éternel.

« Je suis dans l’abondance », disait Ésaü (Genèse 33:9). C’est la meilleure chose qu’un homme du monde puisse dire. Mais Jacob réplique : « Dieu m’a comblé de grâces, et... je ne manque de rien », ce qui est trop élevé pour la compréhension des esprits charnels.

Charles Spurgeon

En naviguant sur nos sites, vous acceptez l’utilisation de cookies.
i Accepter