Gospel Mag

 
pensées, charles spurgeon

21 septembre 2017

« N’enlève pas mon âme avec les pécheurs. » Psaumes 26.9

La crainte poussait David à prier de la sorte, car quelque chose lui murmurait: « Peut-être qu’après tout, tu seras enlevé avec les méchants. » Cette crainte, bien qu’entachée d’incrédulité, provient en général d’une sainte anxiété qui, elle, découle du souvenir des anciens péchés.

Même un homme pardonné se demande: « Que dire si Dieu se souvenait finalement de mes péchés et s’il me laissait en dehors de la liste de ceux qui sont sauvés ? » Cet homme pense aussi à sa présente stérilité. Il possède si peu de grâce, d’amour et de sainteté.

Levant les yeux vers l’avenir, il pense à sa faiblesse et aux nombreuses tentations qui l’assaillent. Il craint de chuter et de devenir la proie de l’ennemi. Un sentiment de péché et de la présence du mal, ainsi que la conscience des corruptions qui prévalent encore en lui l’obligent à prier, dans la crainte et les tremblements: « N’enlève pas mon âme avec les pécheurs. »

Ami lecteur, si c’est là votre prière et si le Psaume d’où elle vient décrit justement votre caractère, vous n’avez pas besoin de craindre d’être enlevé avec les pécheurs. Possédez-vous les deux vertus qu’avait David: une marche visible dans l’intégrité et une confiance intérieure dans le Seigneur ?

Vous reposez-vous sur le sacrifice de Christ et pouvez-vous vous approcher de l’autel de Dieu avec une humble espérance ? Si vous le faites, alors rassurez-vous, vous ne serez pas enlevé avec le méchant, car cette calamité est impossible.

Le rassemblement pour le jugement se fera par catégories: « Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier » (Matthieu 13.30). Si donc vous ressemblez au peuple de Dieu, vous serez avec le peuple de Dieu. Le Seigneur ne peut pas vous enlever avec les méchants car vous avez été acheté à un trop grand prix.

Racheté par le sang de Christ, vous lui appartenez pour l’éternité. Là où il est, son peuple doit être avec lui. Il vous aime trop pour vous rejeter avec les réprouvés. Celui qui est cher à Christ périra-t-il ? Impossible ! L’enfer ne pourrait pas vous retenir et le ciel vous réclame ! Confiez-vous en votre Garant et ne craignez plus !

Charles Spurgeon