Gospel Mag

 
pensées, charles spurgeon

23 août 2017

« En sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi. » Éphésiens 3.17

Il est désirable, au-delà de toute mesure, qu’en tant que croyants, nous ayons continuellement la personne du Seigneur Jésus devant nous. Cela enflammera notre amour pour lui et accroîtra notre connaissance de lui. Puisse Dieu faire que les lecteurs de ces pages soient tous des étudiants diligents à l’école de Jésus, dans le corps de Christ, et qu’ils soient résolus à parvenir à un niveau élevé dans la connaissance de la croix.

Mais, afin que Jésus soit toujours proche, le cœur doit être plein de lui, bouillonnant et débordant de son amour. C’est pourquoi l’apôtre prie: « En sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi. » Voyez comme il désire que Jésus soit proche ! Il est impossible d’avoir quelque chose plus proche de soi que de le placer dans son propre cœur.

« En sorte que Christ habite. » Non pas qu’il vienne de temps à autre comme un visiteur occasionnel, qui ne reste qu’une nuit, mais en sorte qu’il habite, en sorte que Jésus devienne le Seigneur et l’Occupant de votre être le plus profond et qu’il n’en sorte plus jamais.

Remarquez les paroles: En sorte qu’il habite dans vos cœurs. C’est la plus belle pièce de la maison humaine. Christ ne reste pas dans vos pensées seulement mais il vient aussi habiter dans vos affections et vos sentiments. Il n’occupe pas seulement les méditations de l’esprit mais il touche les émotions du cœur.

Nous devrions désirer avec ardeur éprouver un amour pour Christ du caractère le plus constant. Non pas un amour qui s’enflamme puis se réduit aux ténèbres de quelques braises rougeoyantes, mais une flamme continuelle, alimentée d’une huile sainte, comme le feu qui, sur l’autel, ne s’éteignait jamais.

Cela est impossible sans la foi. Celle-ci doit être forte, ou l’amour n’aura pas de ferveur. La racine doit être en bonne santé si nous voulons voir la fleur s’épanouir. La foi est la racine du lis et l’amour en est la corolle.

Or, ami lecteur, Jésus ne peut pas être dans l’amour de votre cœur à moins que vous ne vous saisissiez de lui avec la ferme poigne de la foi de ce même cœur. Priez donc afin d’avoir toujours foi en Christ, de sorte à toujours l’aimer. Si l’amour est froid, soyez certain que la foi a perdu de sa vigueur.

Charles Spurgeon