Gospel Mag » Pensées

3 octobre 2022

« Il a souffert lui-même et... il a été tenté. » Hébreux 2.18

Il s’agit d’une pensée commune mais, pour l’âme fatiguée, elle se répand telle un précieux nectar. Jésus a été tenté comme je le suis. Vous avez entendu cette vérité à de nombreuses reprises, mais l’avez-vous saisie ?

Il fut tenté à commettre les mêmes péchés que ceux dans lesquels nous tombons. Ne dissociez jamais Jésus de notre humanité fondamentale. Vous vous avancez vers une salle obscure, mais Jésus l’a déjà traversée. Vous soutenez un combat très vif, mais Jésus s’est élevé et a combattu pied à pied contre le même adversaire. Prenons courage, Christ a supporté le fardeau avant nous et la marque des pas ensanglantés du Roi de gloire se voit le long de la route que nous suivons à l’heure actuelle.

Il existe quelque chose de plus doux encore. Jésus a été tenté, mais il n’a jamais péché. Alors, mon âme, il n’est pas nécessaire que tu pèches, car Jésus était homme. Si un homme a enduré ces tentations sans pécher, alors, par sa puissance, les membres de cet homme peuvent aussi se détourner du péché.

Certains de ceux qui s’engagent dans cette vie divine se pensent incapables d’être tentés sans pécher. Ils sont dans l’erreur. Il n’y a pas de péché à être tenté. Le péché vient quand on cède à la tentation. Voici donc une consolation pour ceux qui sont durement tentés.

Ils trouveront encore davantage d’encouragements s’ils réfléchissent au fait que, bien que tenté, le Seigneur Jésus a glorieusement triomphé. De même qu’il surmonta la tentation, ses disciples le feront aussi certainement, car Jésus est le représentant de son peuple. Le Chef et la Tête du corps a triomphé et les membres partagent sa victoire. Les craintes sont inutiles, car Christ est avec nous, armé pour notre défense. Nous trouvons sur la poitrine du Sauveur le lieu de notre sécurité. Il se peut que, si nous sommes tentés en ce moment même, cela serve à nous pousser à nous approcher encore plus près de lui.

Bénie soit toute bourrasque qui nous balaie vers le port de l’amour de notre Sauveur ! Combien les blessures sont bienvenues si elles nous amènent à chercher les soins du Médecin bien-aimé !

Vous qui êtes tentés, approchez-vous de votre Sauveur qui a été tenté, car il est touché par le sentiment de vos infirmités et il secourera toute âme éprouvée et tentée qui vient à lui.

Charles Spurgeon

Ce site utilise uniquement les témoins (cookies) nécessaires.
i J’ai compris