Gospel Mag

 

Gospel Mag / Blog / Confession : Je me préoccupe trop de moi-même

Confession : Je me préoccupe trop de moi-même

Alyssa PobleteVie chrétienne

J’ai constaté que je luttais avec quelque chose et je n’aime pas ça. Je me demande si vous luttez vous aussi avec la même chose. Il ne m’est pas naturel de me réjouir avec les autres lorsqu’ils grandissent et sont bénis, parce que j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose.

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

Je me souviens de l’époque où j’étais une étudiante très occupée. Plusieurs de mes amies partaient ensemble pour un voyage missionnaire. J’aurais voulu être du voyage, mais j’étais coincée chez moi pour étudier. Chaque fois qu’elles me parlaient de leur voyage, je m’associais à leur joie extérieurement, mais intérieurement je broyais du noir. Cela me semblait tellement injuste que je ne puisse pas y participer.

Cette réaction révèle que quelque chose est malade dans mon cœur. Cela révèle que je vis dans mon propre royaume et non dans le royaume de Dieu. Au lieu de me réjouir de l’avancement du royaume de Dieu, je veux voir l’avancement du royaume d’Alyssa.

J’ai lu récemment les lettres de Paul. Plusieurs de ces lettres ont été écrites alors qu’il était en prison à Rome. Les prisons romaines de l’époque étaient très inconfortables. Elles se situaient sous la place du marché et les gardes faisaient descendre la nourriture des prisonniers par une bouche d’égout. Celle-ci servait donc aussi à l’évacuation des eaux de pluie, des débris et des excréments humains venant du marché au-dessus. Les prisonniers étaient habituellement enchaînés et les chaînes étaient si courtes qu’ils étaient obligés de rester assis tout le temps.

Paul était enfermé dans une cellule sombre et ignorait ce qui se passait à l’extérieur, sauf lorsqu’il recevait une lettre ou la visite d’un ami. Après avoir vécu autant d’années au contact des gens, annoncé l’Évangile aux nations et participé à la vie de l’Église, il ne pouvait plus participer à l’avancement du royaume de Dieu de la même manière qu’avant.

Pourtant, même au milieu de ces circonstances difficiles, ses lettres montrent qu’il se réjouissait de voir les autres grandir en piété et mettre l’Évangile en pratique dans leur vie de tous les jours.

Paul participait par la prière

Il n’était pas physiquement présent, mais il continuait à participer activement à l’avancement du royaume de Dieu d’une manière différente – en priant et en encourageant les autres au moyen de la Parole de Dieu. Il aimait tellement le royaume de Dieu que sa situation ne pouvait pas diminuer sa reconnaissance pour l’œuvre de Dieu dans la vie des autres.

Quatre de ses lettres ont été écrites en prison – Éphésiens, Philippiens, Colossiens et Philémon. Dans ces lettres il ne cesse d’exprimer son amour pour les autres. Cet amour s’exprime en particulier sous la forme de prières pour les Églises.

Et ces prières sont comme un baromètre pour sonder nos propres cœurs. Êtes-vous centré sur les autres ? Vous réjouissez-vous de leur croissance même lorsque vous traversez des circonstances désagréables ? Priez-vous pour vos frères et sœurs de la même manière que Paul ? Examinons plusieurs de ces prières :

La prière de Paul pour les Éphésiens – la connaissance du royaume qui conduit à l’espérance

L’idée principale de la prière pour les Éphésiens est que leur connaissance de Dieu grandisse et se fortifie de telle manière qu’ils soient poussés à croire aux promesses de la Parole de Dieu et que ces promesses les amènent à une vie d’amour et de puissance.

Il commence sa prière en demandant au « Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ » de leur donner « un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance » et d’illuminer les yeux de leur cœur (1.17-18). Paul désirait ardemment que ceux qui disaient croire en Dieu aient une vraie compréhension du Dieu qu’ils affirmaient adorer.

Paul demande également que cette connaissance les amène à saisir l’espérance de l’Évangile. Il demande à Dieu d’illuminer les yeux de leur cœur pour qu’ils sachent « quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance » (1.18-19). Paul savait qu’une juste connaissance de Dieu produirait une foi solide dans les promesses de Dieu pour le présent et l’avenir.

La prière de Paul pour les Philippiens : une foi authentique qui porte du fruit

Paul commence sa prière pour les Philippiens en affirmant qu’il est sûr de leur salut. Il ne fait aucun doute qu’ils sont au bénéfice de la grâce. Alors Paul demande que leur « amour abonde de plus en plus en connaissance et en vraie sensibilité «  (1.9). Paul demande à Dieu de faire en sorte que leur foi sincère se manifeste par un amour croissant. Il désire leur sanctification. Il demande que leur amour soit accompagné de sagesse et de discernement afin qu’il se traduise par des actions pleine de sagesse qui orientent les gens vers le Christ.

La raison pour laquelle il prie que leur amour soit accompagné de connaissance et de discernement est qu’ainsi ils sachent « apprécier ce qui est important, afin d’être sincères et irréprochables pour le jour de Christ, remplis du fruit de justice qui vient par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu » (1.10-11). Paul savait que s’ils continuaient à grandir dans leur connaissance de Dieu, ils grandiraient en discernement, sauraient apprécier ce qui est bon et porteraient beaucoup de fruit.

La prière de Paul pour les Colossiens : la force spirituelle pour le service

Dans sa prière pour les Colossiens, Paul demande à Dieu de les fortifier « à tous égards par sa force glorieuse », afin qu’ils soient « tout à fait persévérants et patients » et rendent grâces au Père avec joie (Col 1.11-12). La culture de Colosses était dominée par une fascination pour la puissance spirituelle. Les gens recherchaient la puissance par leur contact avec divers dieux, mais le désir de Paul est que les Colossiens comprennent que leur puissance vient de Dieu seul et donnent gloire à Dieu seul et non aux idoles. Le but de cette puissance que Dieu donne est la persévérance, la patience et la joie dans leur service pour les autres.

La prière de Paul pour Philémon : l’efficacité dans le service

La prière de Paul pour Philémon est pleine de douceur. Bien qu’il ne puisse pas partager sa foi avec le monde extérieur de la même manière qu’avant, il demande à Dieu « que la communion de [sa] foi devienne agissante et [qu’il] reconnaisse tout ce qui pour nous est le bien en vue de Christ » (verset 6). Paul se souciait tellement de l’avancement du royaume de Dieu qu’il se réjouissait de voir le ministère de quelqu’un d’autre être efficace et prospère pour la gloire de Dieu. La sincérité du cœur de Paul apparaît clairement dans le verset suivant : « J’ai eu, en effet, beaucoup de joie et de consolation à cause de ton amour, car par toi, frère, le cœur des saints a été tranquillisé » (verset 7). Paul se réjouit de l’œuvre que Dieu est en train d’accomplir à travers un autre croyant. Cela le remplit non seulement de joie, mais aussi de consolation.

Paul aurait pu utiliser son parchemin pour décrire en détail ses conditions de vie en prison, mais au lieu de cela, il demande à Dieu de faire prospérer le ministère des autres pour la gloire de son nom.

Dieu accomplira ses desseins (Ésaïe 46.10) et il n’a pas besoin de nous pour le faire, mais il a jugé bon de nous utiliser. Je n’aurai pas toujours le plaisir de servir Dieu de la manière que j’estime la meilleure pour moi. Mais je sais que mon Dieu sait mieux que moi comment ses desseins doivent s’accomplir. J’aime ces prières de Paul parce qu’elles montrent à quoi ressemble une vie entièrement consacrée à l’avancement du royaume de Dieu.

Puissions-nous imiter Paul et faire passer les intérêts de Dieu avant les nôtres, afin que lui seul soit glorifié !

facebook google twitter
colossiens, identité, emily jensen

Colossiens 3 : exprimer sa vraie identité

foi, vie chrétienne, christina fox

Lorsque votre foi semble faible