Gospel Mag

 

Gospel Mag / Blog / 5 raisons d’être mère

5 raisons d’être mère

Emily JensenMaternité

Idées fausses sur la maternité

Je me souviens de l’idée que je me faisais de la maternité quand j’étais plus jeune. Pour être honnête, je savais que je voulais être mère « un jour », mais je me disais que ce serait plutôt monotone. Apparemment, les mamans ne font rien de très glorieux. On dirait qu’après la naissance de leurs bébés, leur champ visuel se rétrécit et leurs gamins deviennent leur seul sujet de conversation. Elles postent de nombreuses photos de leurs enfants faisant des choses banales sur les médias sociaux, avec profusion de smileys dans les commentaires. Tous les magazines de fitness parlent de mères qui ont des problèmes d’image parce qu’il est presqu’impossible de retrouver son corps d’avant la grossesse. Les conseils pratiques, comme acheter un monospace, semblent l’emporter sur les recommandations impliquant le plaisir et la joie d’être mère. Les femmes qui étaient motivées et accomplies semblent désormais exténuées et isolées. Pourquoi voudriez-vous devenir mère si c’est l’image que donne notre monde ? Heureusement, j’ai côtoyé des mères ravissantes et épanouies qui m’ont donné une meilleure image de la maternité. Convaincus que c’était la volonté de Dieu, Brad et moi avons décidé d’essayer d’avoir des enfants plus tôt que nous l’avions d’abord envisagé.

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

Une fois que j’ai eu un bébé, j’ai commencé à comprendre les mamans. Les photos, les monospaces et la prise de poids liée à la grossesse, tout cela a pris sens à mes yeux. Je vivais cette réalité tous les jours, et je me sentais coupable d’avoir jugé quelque chose que je connaissais si peu. Mais je n’avais toujours pas une bonne compréhension des raisons pour lesquelles une femme devrait désirer devenir maman. Vous sacrifiez beaucoup, vous n’entendez pas beaucoup de mercis (du moins jusqu’à ce que votre enfant soit capable d’utiliser le langage des signes et que vous puissiez lui apprendre à vous remercier), et bien que vous soyez bouleversée par l’amour que vous avez pour cette petite personne, il y a toujours une multitude de défis.

Raisons bibliques de la maternité

Presque deux ans et trois enfants plus tard, je commence à comprendre les raisons de la maternité, et plus j’en fais l’expérience, plus je ressens une joie et un contentement profonds malgré les défis qui sont devant moi. Je voudrais partager cette liste avec vous, parce que je pense que les femmes (mariées ou célibataires) auraient une meilleure attitude de cœur vis-à-vis de la maternité si elles comprenaient en quoi celle-ci contribue à l’avancement du royaume de Dieu. Voici donc une liste non exhaustive de choses que j’ai apprises concernant les raisons de devenir mère en rapport avec le plan de Dieu.

Pourquoi voudriez-vous devenir mère ?

1. Parce que Dieu appelle cela une bénédiction

Si vous avez du mal à le croire en observant d’autres mamans, c’est quelque chose que vous devez accepter par la foi. Vous devez le croire, parce que c’est ce que la Bible dit. De la même manière qu’on ne peut pas comprendre pleinement le mariage tant qu’on n’est pas marié, vous ne pouvez pas comprendre pleinement l’amour et la joie de la maternité tant que vous n’êtes pas maman. Oui, c’est lourd et difficile, mais n’en est-il pas ainsi de la plupart des vraies bénédictions de la vie ?

2. Parce que nous sommes appelées à transmettre l’Évangile à la prochaine génération

Si vous voulez former la prochaine génération dans les voies du Seigneur, passez presque 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec une petite personne, consacrez-lui votre vie et communiquez-lui la vérité chaque jour. Pensez à l’influence que vos parents ont eue sur vous en bien ou en mal, et considérez avec crainte l’influence que vous pouvez avoir sur vos propres enfants. Devenir maman est une façon extraordinaire de servir Jésus en faisant de vos propres enfants des disciples.

3. Parce que cela fait partie du dessein de Dieu pour le mariage*

Dieu a ordonné à Adam et Ève de se multiplier. L’intimité sexuelle dans le mariage a un double but : le plaisir et la procréation. Il y a quelque chose de merveilleux dans la sexualité quand on considère que la recherche du plaisir peut conduire à la naissance d’un enfant dont le développement va exiger de la part des parents un esprit de sacrifice. Vécue de manière biblique, la famille est une image extrêmement belle de l’autorité de Dieu, de la soumission du Christ et de la grâce dont les pécheurs ont besoin.

4. Parce que cela va contribuer à votre sanctification

Peut-être pensiez-vous être assez égoïste, jusqu’à ce qu’un bébé apparaisse, vous prive de sommeil et vous suive partout (jusque dans les toilettes !), et que vous donniez littéralement votre corps afin que quelqu’un d’autre puisse grandir et se nourrir. Tout à coup, votre désir d’être adorée montre son affreux visage et vous voyez combien vous aimez être servie plutôt que de servir. Chaque fois que vous dites à votre enfant : « Il faut obéir à maman », vous entendez Dieu murmurer à votre oreille : « Toi aussi, tu dois obéir, ma fille ».

5. Parce que cela va vous procurer de la joie

Il n’y a pas d’amour comparable à celui que vous avez pour vos enfants. C’est un amour différent de celui que vous avez pour votre mari, vos parents ou votre meilleure amie. C’est un amour inconditionnel qui vous permet de dire à votre enfant : « Quoi que tu puisses faire, même si je suis fâché, je t’aime quand même et je veux le meilleur pour toi. » C’est un amour dévorant qui ne se refroidit jamais ni ne se fatigue, même lorsqu’il est frustré ou contrarié. C’est un amour responsable dont l’impact est immense. C’est un amour bienveillant qui vous aide à mieux comprendre comment Dieu vous aime. Chaque moment passé avec vos enfants, chaque étape de leur vie, vous procure de la joie.

Pour celles d’entre vous qui n’êtes toujours pas convaincues, j’espère que vous allez chercher ce que la Bible dit afin que vous puissiez mieux comprendre la valeur et le but de la maternité. Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Chaque aspect de la maternité est un trésor et une bénédiction, même si les enfants ne nous appartiennent pas, en définitive, mais appartiennent au Seigneur.

* Peut-être vous dites-vous : « Je veux devenir maman mais je ne peux pas ! » Il peut y avoir de nombreuses raisons à cela… fausse couche, mort d’un enfant, stérilité, célibat, divorce, un mari qui ne veut pas d’enfants ou ne se sent pas prêt… et probablement d’autres raisons que j’ignore. Rien ne m’attriste plus que de savoir que quelqu’un veut désespérément devenir maman, mais ne reçoit pas cette grâce pour des raisons parfois inconnues. Cela est triste et anormal. Dieu ne voulait pas qu’il en soit ainsi à l’origine. Le péché a endommagé, détruit et affecté chaque partie de l’humanité, et malheureusement cela a compliqué le problème de la maternité comme tout le reste. Je suis consciente qu’il y a une souffrance profonde chez celles qui voudraient devenir mère (ou avoir davantage d’enfants), mais je sais que Dieu vous aime et qu’il y a une espérance en Jésus. Ce ne sera peut-être pas facile, mais Dieu peut vous aider à vivre cette période d’attente dans la joie et le contentement. Si donc vous n’avez pas besoin d’être convaincue que la maternité est une joie et une bénédiction, mais votre désir n’a pas encore été exaucé, je vous encourage à prier et à chercher refuge auprès du Seigneur.

* D’autre part, dans le mariage il y a parfois des raisons pour attendre avant d’avoir des enfants. Je n’ai pas le temps ici de faire le tour des bonnes raisons (ni des raisons plus discutables), mais j’estime que c’est important d’avoir une bonne compréhension de la maternité même si vous n’y êtes pas encore appelée. Je n’aidais pas beaucoup les mères que je côtoyais quand je considérais la maternité comme une vocation monotone et frustrante, à assumer le plus tard possible. S’il vous plaît, si vous n’avez pas encore d’enfants ou n’êtes pas mariée, réfléchissez de manière biblique à cette vocation et encouragez les mères autour de vous à avoir aussi cet état d’esprit !

facebook google twitter
mode, théologie, emily jensen

La théologie de la mode – Une nouvelle série

église, mission, catherine, parks

A-t-on besoin de vous à l’église ?