Gospel Mag

 
clans, amis, trillia newbell

Les dangers de l’esprit de clan

Trillia NewbellFoi

J’ai les meilleures amies qu’une fille pourrait espérer. Je suis mariée maintenant, mais lorsque nous étions étudiantes, nous étions inséparables. Nous faisions tout ensemble. Nous mangions ensemble, allions ensemble à des spectacles et dormions les unes chez les autres.

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

Bien que ces relations soient une douce bénédiction divine, nous veillions à partager cet amour avec d’autres. Mes amies et moi étions engagées dans l’Église et tournées vers les autres.

La tentation lorsque vous vous liez d’amitié est de vous couper des autres et d’adopter un esprit de clan. C’est difficile pour un étranger de pénétrer dans un clan de filles. Vous savez ce que c’est si vous vous êtes déjà trouvée à l’extérieur d’un clan ! Les clans peuvent être intimidants. Vous connaissez un groupe de filles qui rient bêtement et racontent des blagues – oui, ce groupe est intimidant ! C’est la raison pour laquelle les chrétiens doivent être attentifs à ceux qui les entourent et à les inclure dans leurs activités.

Matthieu nous dit en quoi consiste notre mandat missionnaire : « allez et faites de toutes les nations des disciples » (Mt 28.19). Une manière très simple de mettre en pratique ce commandement dans la situation où vous vous trouvez est d’éviter d’avoir un esprit de clan. Nos amitiés sont merveilleuses, mais si nous voulons faire de toutes les nations des disciples nous devons nous ouvrir à ceux que nous ne connaissons pas. Même les gens qui ne nous inspirent pas confiance.

Pratiquement, cela consiste peut-être à choisir de parler avec la fille qui se tient à l’écart et l’inviter à se joindre à vous. Ou peut-être à essayer lors d’un rassemblement de vous assoir avec quelqu’un qui ne fait pas partie de votre groupe d’amies. Peut-être cela consiste-t-il même à inviter quelqu’un à manger avec vous. Dieu peut vous donner des occasions d’accomplir un travail missionnaire sans vous envoyer dans un pays étranger. Il y a un champ de mission là où vous vous trouvez.

Avez-vous quelqu’un à l’esprit que vous avez vu se tenir à l’écart ? Allez voir cette personne, liez-vous d’amitié avec elle et annoncez-lui la bonne nouvelle de la grâce de Dieu. Vous pourriez être étonnée du résultat – elle pourrait devenir votre meilleure amie.

Qu’est-ce que cela signifie d’aller et de faire des disciples dans votre propre contexte ? De quelle façon pouvez-vous atteindre les personnes qui vous entourent ?

facebook google twitter