Gospel Mag

 

Gospel Mag / Blog / Témoignage Anthony : conversion en juin 2013

Témoignage Anthony : conversion en juin 2013

Anthony LasseronFoi

J’ai toujours été turbulent et dissipé. Je me révoltais et j’étais rebelle à l’autorité, à mes supérieurs, en famille ou à l’école. J’ai toujours beaucoup éprouvé mes parents et mes professeurs.

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

Arrivé à l’adolescence, vers 14 ans, je suis allé vers des personnes à problèmes avec qui j’ai commencé à fumer le cannabis. Une bande d’amis s’est créée et l’anarchie a commencé : traîner en ville, la techno, les soirées, les rave parties, la drogue. Jusqu’à 24 ans j’en ai pas mal consommé et vendu. L’ambiance autour de moi était aux seringues, au sang, à la débauche et au suicide, paniques, angoisses et délires, déconnexions pendant plusieurs jours, hôpital psychiatrique, escroqueries, vols, prison.

Vers 19 ans, à la fin de 4 jours de teknival, au bord de l’overdose, Dieu me révèle que j’ai ce comportement car j’ai une blessure remontant à l’enfance. Grâce à cette prise de conscience je cherche à guérir et m’en sortir. J’ai dû mettre plus de 6 mois, un an, à quitter mes amis et rester chez mes parents.

À partir de là j’ai commencé à m’informer sur le monde et le spirituel. J’ai commencé par la Bible, par le début, la Genèse, mais j’ai vite arrêté. J’ai pris le Coran, j’en ai lu une bonne partie puis j’ai arrêté aussi. J’ai rencontré de nouveau des gens avec qui j’ai refait des soirées mais c’était différent, je ne m’y sentais plus vraiment à ma place. J’ai donc fini par vraiment arrêter les soirées.

Spirituellement, je suis parti dans le New Age, les sciences énergétiques, les philosophies orientales, l’ésotérisme, le spiritisme, l’occulte. Parallèlement, je m’informais sur le monde, pourquoi il allait mal, qui gérait les choses. Et de fil en aiguille, en remontant la hiérarchie du gouvernement et ses sociétés secrètes, j’ai découvert le satanisme, les dirigeants dans l’ombre, l’horreur de leurs cultes et réseaux de pouvoir. Mais je ne faisais pas le lien entre le satanisme et ma voie spirituelle dont je ne voyais pas le mal. J’ai donc continué dans le magnétisme, la méditation, les chakras, le tantrisme, les rêves, la médiumnité, le monde spirituel, le voyage astral, etc. Tout en continuant mes recherches sur le gouvernement occulte.

Puis j’ai rencontré une fille qui m’a initié au tarot, à la voyance, la lithothérapie (pratique avec des pierres) et au magnétisme... Le ou les démons qui lui donnait ces dons se faisaient passer pour une ancienne tante. Il rendait sa famille aveugle de génération en génération par des maladies différentes. Elle a dû déménager tellement leur maison était hantée. Moi, j’ai vite pu constater que j’avais des dons de voyance. Je me suis séparé de cette fille et je suis venu à Bordeaux à 24 ans.

Pendant un an, j’ai continué dans l’occulte, tirant les cartes sans cesse. Je m’informais encore sur les sociétés secrètes. J’étais de plus en plus rempli de solitude, d’égoïsme, d’anxiété, d’esprits mauvais, de haine et colère, vide, sans espoir... Un jour je passe un cap. J’allais commander des livres d’une prêtresse satanique. Et là, ça fait tilt, je comprends que j’allais pratiquer la sorcellerie. Alors je me dis : Stop ! Je me rends compte que ma voie spirituelle est mauvaise et que j’aboutissais aux pratiques de ceux contre qui j’avais toujours été révolté : Satan et ses serviteurs.

Là je décide de tout arrêter, toutes mes recherches depuis quatre ans environ, mes pratiques, mes dons, j’abandonne tout et je reste vide. Puis peut-être deux semaines après, seul, en crise de colère, en pleur, dépressif, cassant tout, je me souviens avoir regardé par la fenêtre, en me disant de mettre la tête la première pour ne pas me louper.

Et là je suis tombé à genoux et j’ai crié au ciel : Aidez-moi ! Sans savoir que je m’adressais à Dieu. Et son Esprit est entré en moi, remplis de paix, plus de pleur, clair. Et il m’a dit : Lis le Nouveau Testament.

Les jours d’après je ressentais que Dieu était tout. Tout le reste était futile. Tout avait changé, mon cœur était inversé. J’avais l’assurance de la vie après la mort, je n’avais plus de crainte, j’avais la paix. Un Dieu de bonté à mes côtés dans lequel je pouvais avoir confiance avec amour. Et il m’aimait, il m’avait lavé et pardonné. J’étais libéré. J’ai eu un fort moment d’adoration. Puis lorsque j’ai lu l’Évangile, c’était la vérité, ma pensée, ce que j’avais toujours pensé et cherché. La Bible est devenue mon livre quotidien.

Par la suite de ma conversion s’est ensuivie une dure période de combat contre mes péchés et démons jusqu’à aujourd’hui. Dieu me donne toujours la victoire sur eux par la foi en Christ. Je me rapproche continuellement de Jésus. Grâce à son Esprit, mon caractère s’améliore de jour en jour. Ma foi grandit et mon intelligence et mes pensées se renouvellent. J’ai maintenant une forte présence de Dieu quasi quotidienne. Il me montre son amour et sa tristesse pour le monde. Ce qu’il a fait pour moi et pour vous. Il déverse son amour sur moi, bien que je ne sois pas toujours bien disposé à le recevoir. J’apprends à aimer et être aimé. Je sais qu’il est toujours là, que je le ressente ou pas. Il veille sur moi. Il me console, me parle, me discipline. Il guérit mon âme. Il me délivre de l’ennemi et des faux raisonnements et il m’ouvre de nouvelles portes. Il m’a donné un appartement, et il me met en contact avec des frères et sœurs en Christ. Il me permet de vous donner cette parole, mon témoignage, qui j’espère touchera vos cœurs. J’ai l’avenir plein d’espérance avec Lui. Il s’appelle YHVH El-Shaddaï, le Dieu tout-puissant, et tout est possible avec Lui par la foi en Son fils Jésus Christ. Il ramène toute situation désespérée, morte et enterrée, à la vie.

Pour mon salut, cette grâce que tu m’as faite, je te remercie Père. Dans ton amour immense et insondable tu as pris toutes mes souffrances, tous mes fardeaux, péchés et mauvaises alliances et tu les as remis sur ton fils. Merci de Lui avoir fait porter mes malédictions et péchés à Lui, qui était pur et sans tache. Merci de l’avoir frappé de ta colère qui m’était due, que je méritais. Merci de l’avoir brisé à ma place.

Merci Seigneur Jésus de t’être humilié sur terre pour nous, pour nous racheter au prix de ton sang. Merci d’avoir porté mes angoisses et souffrances dans ta chair. De les avoir cloués à la croix pour me délivrer et me sauver. Merci d’avoir humilié et ridiculisé ces esprits méchants, dominations, autorités et puissances, en ressortant vivant de la tombe.

Tu es vivant Seigneur, tout genou fléchira devant toi et toute langue confessera ton nom. À toi la gloire et tous te la rendront. Sois béni pour les siècles des siècles. Amen.

facebook google twitter
porno, addiction, tim challies

Pornolescence

mode, théologie, emily jensen

La théologie de la mode – Pourquoi Dieu nous a-t-il habillés ?