Gospel Mag

 
réforme, martin luther, déborah saehr

Surprise de Déborah Saehr pour l’anniversaire des 500 ans de la Réforme

Marcel DijkmanFoi

Il y a maintenant plus de 500 ans, Martin Luther publiait ses 95 thèses. Ce document aurait été placardé sur la porte de l’église de Wittemberg le 31 octobre 1517, date stratégique.

Annonce : Abonnez-vous à la lettre de nouvelles et recevez gratuitement un nouveau livrel (ebook).

Ces thèses dénonçaient les erreurs doctrinales. Luther menait un combat en particulier contre la vente des indulgences par l’Église catholique romaine, autorisée par le pape Léon X, pour financer la construction de la basique Saint-Pierre de Rome.

Durant cette même époque, l’imprimerie à caractères mobiles avec Gutenberg, toujours en Allemagne, contribuait largement à la diffusion de ses écrits, dont la Bible traduite en langue vulgaire.

Ce chant contient une des cinq solas (Sola Gratia). Les Réformateurs ont compris que le salut ne s’obtient ni par nos bonnes œuvres, ni par nos mérites, mais par la grâce seule et par la foi seule en Jésus (Luc 18.9-14).

Ta grâce seule (Sola Gratia) – Impact Musique

Amour parfait, tu t’es donné
À la croix pour tout effacer
De mes péchés tu t’es chargé
Sur le bois

Pré-refrain
C’est par ta grâce, Ta grâce seule
Que je suis pardonné
C’est par ta grâce, ta grâce seule
Que tu m’as racheté

Refrain
Wohoho Merci pour la croix
Ton amour pour moi
Whohoho ta grâce ne faillit pas

Rien ne pourrait me justifier
Ton pardon est immérité
Tous mes efforts ne suffiraient
À me sauver

Ta grâce justifie
Ta grâce m’affranchit
Ta grâce purifie
Ta grâce m’offre la vie

Ta grâce m’as sauvé
Ta grâce a pardonné
Ta grâce m’a comblé
Ta grâce m’a libéré

© Sébastien Corn / David Morin – Impact Musique

facebook google twitter