Gospel Mag

bible en un an

La Bible en 1 an

Exode 30

1 Tu feras aussi un autel pour faire brûler du parfum ; tu le feras en bois d’acacia. 2 Il sera carré, de cinquante centimètres de côté, relevé aux angles de quatre cornes en saillie. Il aura un mètre de hauteur. 3 Tu en plaqueras d’or pur le plateau, les parois tout autour et les cornes et tu le garniras d’une bordure d’or qui en fera le tour. 4 Tu lui feras deux anneaux d’or, que tu fixeras sous la bordure de part et d’autre, sur les deux parois pour recevoir les barres servant à transporter l’autel. 5 Tu feras ces barres en bois d’acacia plaqué d’or. 6 Tu placeras l’autel devant le voile qui cache le coffre de l’acte de l’alliance, devant le propitiatoire qui est au-dessus de l’acte de l’alliance, là où je te rencontrerai. 7 C’est sur cet autel que chaque matin Aaron fera brûler les essences parfumées pendant qu’il arrangera les lampes, 8 et chaque soir, quand il les allumera. Le parfum brûlera continuellement devant l’Eternel, de génération en génération. 9 Vous n’y offrirez pas de parfum profane ni d’holocauste, ni d’offrande, et vous n’y répandrez aucune libation. 10 Une fois l’an, Aaron fera le rite d’expiation sur les cornes de l’autel : de génération en génération, il fera le rite d’expiation pour l’autel une fois par an avec le sang du sacrifice pour le péché offert pour l’expiation. Cet autel est éminemment saint pour l’Eternel. 11 L’Eternel parla encore à Moïse en ces termes : 12 Lorsque tu recenseras les Israélites, chacun d’eux donnera à l’Eternel une rançon pour sa vie au moment où il sera recensé ; ainsi ce dénombrement ne leur attirera aucun malheur. 13 Chacun de ceux qui seront recensés versera la moitié de l’unité de poids en vigueur au sanctuaire c’est-à-dire six grammes d’argent : c’est un prélèvement pour l’Eternel. 14 Toute personne de vingt ans et au-dessus comptée lors de ce recensement donnera ce prélèvement pour l’Eternel. 15 Les riches ne paieront pas plus et les pauvres pas moins que cette somme pour acquitter le prélèvement dû à l’Eternel, en rançon pour leur vie. 16 Tu percevras des Israélites l’argent de cette rançon et tu le destineras à l’entretien de la tente de la Rencontre. Il rappellera à l’Eternel que la rançon pour leur vie a été versée. 17 Ensuite l’Eternel parla à Moïse en ces termes : 18 Tu feras aussi une cuve de bronze pour les ablutions. Elle sera montée sur un socle du même métal ; tu la placeras entre la tente de la Rencontre et l’autel et tu la rempliras d’eau. 19 Avec cette eau, Aaron et ses fils se laveront les mains et les pieds. 20 Avant d’entrer dans la tente de la Rencontre, ils se passeront à l’eau ; ainsi ils ne mourront pas. De même, lorsqu’ils viendront faire leur service à l’autel pour brûler un sacrifice consumé par le feu pour l’Eternel, 21 ils se laveront les mains et les pieds, et ils ne mourront pas. C’est là, pour Aaron et pour ses descendants, une ordonnance qui sera en vigueur à perpétuité, de génération en génération. 22 Puis l’Eternel parla à Moïse en ces termes : 23 Procure-toi des aromates de première qualité : six kilogrammes de myrrhe fluide, la moitié, soit trois kilogrammes, de cinnamome aromatique, trois kilogrammes de cannelle, 24 six kilogrammes de casse—selon l’unité de poids en vigueur au sanctuaire et six litres d’huile d’olive. 25 Tu en feras une huile d’onction sainte, un baume odorant fabriqué par un parfumeur ; ce sera une huile sainte pour l’onction. 26 Avec cette huile, tu oindras la tente de la Rencontre et le coffre de l’acte de l’alliance, 27 la table avec tous ses ustensiles, le chandelier et ses accessoires, l’autel des parfums, 28 l’autel des holocaustes et tous ses accessoires, ainsi que la cuve avec son socle. 29 Tu les consacreras et ils seront éminemment saints. Tout ce qui les touchera sera saint. 30 Tu oindras aussi Aaron et ses fils et tu les consacreras à mon service comme prêtres. 31 Puis tu t’adresseras aux Israélites en ces termes : Cette huile d’onction sainte sera réservée à l’Eternel de génération en génération. 32 On n’en répandra pas sur le corps d’un humain et vous n’en composerez pas selon la même formule. Elle est sainte et vous la considérerez comme telle. 33 Celui qui composera une huile semblable et qui en appliquera sur quelqu’un d’autre qu’un prêtre sera retranché de son peuple. 34 L’Eternel dit à Moïse : Procure-toi des essences parfumées : du stacté, de l’onyx et du galbanum, et avec ces aromates, de l’encens raffiné, le tout en quantités égales. 35 Tu en feras faire un mélange parfumé, composé par un parfumeur, ce sera un parfum salé, pur et saint. 36 Tu en réduiras une partie en poudre fine que tu poseras devant l’acte de l’alliance dans la tente de la Rencontre où je te rencontrerai. Ce sera pour vous une chose éminemment sainte. 37 Vous ne ferez pas de parfum de même composition pour votre usage personnel. Vous le considérerez comme une chose sainte, réservée à l’Eternel. 38 Celui qui en fera pour jouir de son odeur sera retranché de son peuple.

Jean 9

1 En partant, Jésus aperçut sur son chemin un homme qui était aveugle de naissance. 2 Ses disciples lui posèrent alors cette question : Dis-nous, Maître, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? Est-ce à cause de son propre péché ou de celui de ses parents ? 3 Jésus répondit : Cela n’a pas de rapport avec son péché, ni avec celui de ses parents ; c’est pour qu’en lui tous puissent voir ce que Dieu est capable de faire. 4 Il nous faut accomplir les œuvres de celui qui m’a envoyé tant qu’il fait jour ; la nuit vient où plus personne ne pourra travailler. 5 Aussi longtemps que je suis encore dans le monde, je suis la lumière du monde. 6 Après avoir dit cela, Jésus cracha par terre et, avec sa salive, il fit un peu de boue qu’il appliqua sur les yeux de l’aveugle. 7 Puis il lui dit : Va te laver au réservoir de Siloé (le mot « Siloé » veut dire : « envoyé »). L’aveugle alla se laver et, à son retour, il voyait. 8 Ses voisins et ceux qui avaient l’habitude de le voir mendier dirent : Cet homme, n’est-ce pas celui qui était toujours assis en train de mendier ? 9 Les uns affirmaient : C’est bien lui. D’autres le niaient : Ce n’est pas lui ; c’est quelqu’un qui lui ressemble. Quant à lui, il disait : C’est bien moi. 10 Alors on le questionna : Comment se fait-il que tes yeux se soient ouverts ? 11 Il répondit : L’homme qui s’appelle Jésus a fait un peu de boue, m’en a frotté les yeux, puis il m’a dit : « Va à Siloé et lave-toi. » J’y suis allé, je me suis lavé et, d’un coup, j’ai vu clair. 12 – Et lui, demandèrent-ils, où est-il ? ?Je n’en sais rien, répondit-il. 13 On amena l’homme qui avait été aveugle devant les pharisiens. 14 Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue pour lui ouvrir les yeux. 15 Les pharisiens lui demandèrent donc, à leur tour, comment il avait recouvré la vue. Il leur répondit : Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et maintenant j’y vois. 16 Là-dessus, quelques pharisiens déclarèrent : Cet homme ne peut pas venir de Dieu, puisqu’il ne respecte pas le sabbat. Pourtant d’autres objectaient : Comment un homme pécheur aurait-il le pouvoir d’accomplir de tels signes miraculeux ? Ils étaient donc divisés. 17 Alors ils interrogèrent de nouveau l’aveugle : Voyons, toi, que dis-tu de lui, puisque c’est à toi qu’il a ouvert les yeux ? ?C’est sûrement un prophète, répondit-il. 18 Mais ils refusèrent de croire que cet homme avait été aveugle et qu’il avait été guéri de sa cécité. Finalement, ils firent venir ses parents. 19 Ils leur demandèrent : Cet homme est-il bien votre fils ? Est-il réellement né aveugle ? Comment se fait-il qu’à présent il voie ? 20 – Nous sommes certains que c’est bien notre fils, répondirent les parents, et qu’il est né aveugle. 21 Mais comment il se fait qu’il voie à présent, nous ne le savons pas. Ou qui lui a rendu la vue, nous ne le savons pas davantage. Interrogez-le donc lui-même. Il est assez grand pour répondre sur ce qui le concerne. 22 Les parents parlaient ainsi parce qu’ils avaient peur des Juifs. En effet, ils avaient déjà décidé d’exclure de la synagogue tous ceux qui reconnaîtraient Jésus comme le Messie. 23 Voilà pourquoi les parents de l’aveugle avaient répondu : « Il est assez grand, interrogez-le donc lui-même. » 24 Les pharisiens firent donc venir une seconde fois celui qui avait été aveugle et lui dirent : Honore Dieu en disant la vérité. Cet homme est un pécheur, nous le savons. 25 – S’il est pécheur ou non, répondit-il, je n’en sais rien. Mais il y a une chose que je sais : j’étais aveugle et maintenant, je vois. 26 Ils lui demandèrent de nouveau : Qu’est-ce qu’il t’a fait ? Redis-nous comment il s’y est pris pour t’ouvrir les yeux. 27 – Je vous l’ai déjà dit, leur répondit-il, et vous ne m’avez pas écouté. Pourquoi tenez-vous à me le faire répéter ? Est-ce que, par hasard, vous avez l’intention de devenir vous aussi ses disciples ? 28 Alors, ils se mirent à l’injurier et ils lui lancèrent : C’est toi qui es son disciple ; nous, nous sommes les disciples de Moïse. 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-là, nous ne savons même pas d’où il vient. 30 – C’est étonnant, répliqua l’homme. Voilà quelqu’un qui m’a ouvert les yeux et vous, vous ne savez même pas d’où il est. 31 Tout le monde sait que Dieu n’exauce pas les pécheurs ; mais si quelqu’un est attaché à Dieu et fait sa volonté, il l’exauce. 32 Depuis que le monde est monde, jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait rendu la vue à un aveugle de naissance. 33 Si cet homme-là ne venait pas de Dieu, il n’aurait rien pu faire. 34 – Comment ! répondirent-ils, depuis ta naissance tu n’es que péché des pieds à la tête, et c’est toi qui veux nous faire la leçon ! Et ils le mirent à la porte. 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient expulsé. Il alla le trouver et lui demanda : Crois-tu au Fils de l’homme ? 36 Il lui répondit : Qui est-ce ? Dis-le-moi, Seigneur, pour que je puisse croire en lui. 37 Jésus lui dit : Tu le vois de tes yeux. C’est lui-même qui te parle maintenant. 38 – Je crois, Seigneur, déclara l’homme, et il se prosterna devant lui. 39 Jésus dit alors : Je suis venu dans ce monde pour qu’un jugement ait lieu, pour que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. 40 Des pharisiens qui se trouvaient près de lui entendirent ces paroles et lui demandèrent : Serions-nous, par hasard, nous aussi des aveugles ? 41 –Si vous étiez de vrais aveugles, leur dit Jésus, vous ne seriez pas coupables. Mais voilà : vous prétendez que vous voyez ; aussi votre culpabilité reste entière.

Proverbes 6

1 Mon fils, si tu t’es porté garant des dettes de ton prochain, si tu t’es engagé pour autrui en topant dans la main, 2 si tu t’es laissé prendre au piège par tes promesses, si tu es prisonnier de tes propres paroles, 3 alors, vite, mon fils, fais ce que je te dis pour te désengager, car tu t’es livré toi-même au pouvoir d’autrui : va, humilie-toi devant le créancier, insiste auprès de lui, 4 n’accorde ni sommeil à tes yeux, ni assoupissement à tes paupières ; 5 dégage-toi comme la gazelle du piège tendu, comme l’oiseau du filet de l’oiseleur. 6 Toi qui es paresseux, va donc voir la fourmi, observe son comportement et tu apprendras la sagesse. 7 Elle n’a ni commandant, ni contremaître, ni chef. 8 Durant l’été, elle prépare sa nourriture, au temps de la moisson, elle amasse ses provisions. 9 Et toi, paresseux, combien de temps vas-tu rester couché ? Quand donc sortiras-tu de ton sommeil pour te lever ? 10 « Je vais faire juste un petit somme, dis-tu, juste un peu m’assoupir, rien qu’un peu croiser les mains et rester couché un instant. » 11 Mais pendant ce temps, la pauvreté s’introduit chez toi comme un rôdeur, et la misère comme un pillard. 12 C’est un vaurien, un personnage inique, celui qui va, colportant des mensonges. 13 Il appuie ses dires de clignements d’yeux, de tapements des pieds, et de signes des doigts : 14 il n’y a que des pensées perverses dans son cœur, il manigance du mal et passe son temps à susciter des querelles. 15 Aussi la ruine fondra-t-elle sur lui sans crier gare, il sera brisé soudainement et sans remède. 16 Il y a six choses que l’Eternel déteste, et même sept qui lui sont en horreur : 17 les yeux qui regardent les autres de haut, la langue qui répand des mensonges, les mains qui font couler le sang des innocents, 18 le cœur qui médite des projets coupables, les pieds qui se hâtent de courir vers le mal, 19 le faux témoin qui dit des mensonges et l’homme qui sème la discorde entre des frères. 20 Mon fils, reste attaché aux préceptes de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère ! 21 Tiens-les constamment sur ton cœur, attache-les comme un collier à ton cou ! 22 Ils te guideront quand tu voyageras, ils veilleront sur toi durant ton sommeil et s’entretiendront avec toi à ton réveil. 23 Car le précepte est une lampe, et l’enseignement une lumière. Les avertissements et les reproches sont le chemin vers la vie. 24 Ils te préserveront de la femme immorale et te garderont de te laisser séduire par les paroles enjôleuses d’une inconnue. 25 Ne la convoite pas dans ton cœur à cause de sa beauté, ne te laisse pas séduire par ses œillades ! 26 Car, à cause d’une prostituée, on peut être réduit à un morceau de pain, et la femme adultère met en péril une vie précieuse. 27 Peut-on mettre du feu dans sa poche sans que les vêtements s’enflamment ? 28 Peut-on marcher sur des braises sans se brûler les pieds ? 29 De même, celui qui court après la femme de son prochain ne demeurera pas indemne ; s’il la touche, il ne saurait rester impuni. 30 On ne méprise pas celui qui a volé pour assouvir sa faim parce qu’il n’avait rien à manger. 31 Pourtant s’il est découvert, il devra restituer sept fois plus, et il donnera tout ce qu’il a dans sa maison. 32 Mais celui qui commet un adultère avec une femme est dépourvu de sens, agir ainsi, c’est se détruire soi-même ; 33 celui qui fait cela ne récoltera que souffrances et déshonneur, sa honte ne s’effacera jamais. 34 Car la jalousie met le mari en fureur, il sera sans pitié au jour de la vengeance. 35 Il ne se laissera apaiser par aucune indemnité ; il ne l’acceptera pas, même si tu multiplies les présents.

Galates 5

1 Christ nous a rendus libres pour que nous connaissions la vraie liberté. C’est pourquoi tenez bon et ne vous mettez pas à nouveau sous le joug de l’esclavage. 2 Moi, Paul, je vous le déclare : si vous vous faites circoncire, Christ ne vous sera plus d’aucune utilité. 3 Et je l’affirme une fois encore : tout homme qui se fait circoncire est tenu d’accomplir la Loi tout entière. 4 Vous qui cherchez à être déclarés justes par Dieu en accomplissant la Loi, vous êtes séparés de Christ : vous n’êtes plus sous le régime de la grâce. 5 Quant à nous, notre espérance, c’est d’être déclarés justes devant Dieu au moyen de la foi. Telle est la ferme attente que l’Esprit fait naître en nous. 6 Car pour ceux qui sont unis à Jésus-Christ, ce qui importe, ce n’est pas d’être circoncis ou incirconcis, c’est d’avoir la foi, une foi qui agit par amour. 7 Vous couriez si bien ! Qui vous a détournés de l’obéissance à la vérité ? 8 Une telle influence ne vient en tout cas pas de celui qui vous a appelés. 9 « Il suffit d’un peu de levain pour faire lever toute la pâte » ? 10 Pour moi, voici l’assurance que j’ai à votre sujet à cause du Seigneur : vous ne penserez pas autrement que moi. Mais celui qui jette le trouble parmi vous, quel qu’il soit, recevra son châtiment. 11 En ce qui me concerne, frères et sœurs, si je prêchais encore la nécessité de se faire circoncire, pourquoi continuerait-on encore à me persécuter ? Car alors, le message de la mort de Christ en croix n’aurait plus rien qui puisse susciter l’opposition. 12 Ah ! Qu’ils se mutilent donc complètement, ceux qui sèment le désordre parmi vous ! 13 Oui, mes frères et sœurs, vous avez été appelés à la liberté. Seulement, ne faites pas de cette liberté un prétexte pour vivre comme des hommes livrés à eux-mêmes. Au contraire, par amour, mettez-vous au service les uns des autres. 14 Car la Loi se trouve accomplie tout entière par l’obéissance à cette seule parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 15 Mais si vous vous blessez les uns les autres et si vous vous entre-déchirez, prenez garde ! vous vous détruirez mutuellement. 16 Je vous dis donc ceci : menez votre vie dans la dépendance du Saint-Esprit, et vous n’obéirez pas aux désirs qui animent l’homme livré à lui-même. 17 Car ses désirs sont diamétralement opposés à ceux de l’Esprit ; et l’Esprit a des désirs qui s’opposent à ceux de l’homme livré à lui-même. Les deux sont opposés l’un à l’autre, c’est pourquoi vous ne pouvez pas être votre propre maître. 18 Mais si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes plus sous le régime de la Loi. 19 Tout le monde voit bien ce qui procède de l’homme livré à lui-même : l’immoralité, les pratiques dégradantes et la débauche, 20 l’adoration des idoles et la magie, les haines, les querelles, la jalousie, les accès de colère, les rivalités, les dissensions, les divisions, 21 l’envie, l’ivrognerie, les orgies et autres choses de ce genre. Je ne puis que répéter ce que j’ai déjà déclaré à ce sujet : ceux qui commettent de telles actions n’auront aucune part à l’héritage du royaume de Dieu. 22 Mais le fruit de l’Esprit c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, 23 la douceur, la maîtrise de soi. La Loi ne condamne certes pas de telles choses. 24 Or, ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ont crucifié l’homme livré à lui-même avec ses passions et ses désirs. 25 Puisque l’Esprit est la source de notre vie, conduisons-nous selon sa volonté. 26 Ne soyons pas vaniteux et évitons de nous provoquer les uns les autres et de nous jalouser mutuellement.

i En naviguant sur nos sites, vous acceptez l’utilisation de cookies. Accepter