Gospel Mag

bible en un an

La Bible en 1 an

1 Chroniques 16

1 On amena le coffre de Dieu et on le déposa au milieu de la tente que David avait fait dresser pour lui, et l’on offrit devant Dieu des holocaustes et des sacrifices de communion. 2 Quand David eut achevé d’offrir ces sacrifices, il bénit le peuple au nom de l’Eternel. 3 Puis il fit distribuer à tous les Israélites, hommes et femmes, une miche de pain, une portion de viande rôtie et une masse de raisins secs. 4 Il institua dans leur service devant le coffre de l’Eternel un certain nombre de lévites ayant pour fonction d’invoquer l’Eternel, le Dieu d’Israël, de le célébrer et de le louer. 5 C’étaient Asaph, leur chef, Zacharie, son second, puis Yeïel, Shemiramoth, Yehiel, Mattitia, Eliab, Benaya, Obed-Edom et Yeïel. Ils jouaient des instruments de musique, des luths et des lyres, et Asaph faisait retentir les cymbales. 6 Les prêtres Benaya et Yahaziel sonnaient continuellement de la trompette devant le coffre de l’alliance de Dieu. 7 Ce fut à cette époque que David chargea pour la première fois Asaph et les membres de sa famille de célébrer l’Eternel. 8 Louez l’Eternel, et faites appel à lui ! Publiez parmi les peuples ses hauts faits ! 9 Chantez à sa gloire, et célébrez-le en musique ! Racontez sans cesse toutes ses merveilles ! 10 Soyez fiers de lui, car il est très saint ! Que le cœur de ceux qui sont attachés à l’Eternel soit rempli de joie ! 11 Tournez-vous vers l’Eternel ! Faites appel à sa force ! Aspirez à vivre constamment en sa présence ! 12 Souvenez-vous des merveilles qu’il a accomplies ! Rappelez-vous ses prodiges et les jugements qu’il a prononcés, 13 vous, les descendants d’Israël, son serviteur, vous, descendants de Jacob, vous, qu’il a choisis ! 14 Notre Dieu, c’est l’Eternel, sur toute la terre s’exercent ses jugements. 15 Souvenez-vous pour toujours de son alliance, de ce qu’il a donné sa parole pour mille générations : 16 il a conclu un traité avec Abraham, et l’a confirmé par serment à Isaac. 17 Il l’a confirmé à Jacob en en faisant une loi et, pour Israël, une alliance pour toujours. 18 Il a déclaré : « Je te donnerai le pays de Canaan, ce sera la part que vous allez posséder. » 19 Vous n’étiez alors qu’un très petit nombre, une poignée d’immigrés, 20 allant çà et là, d’une peuplade à une autre, d’un royaume vers un autre peuple. 21 Mais Dieu ne laissa personne les persécuter ; il réprimanda des rois à leur sujet : 22 « Ne maltraitez pas ceux qui me sont consacrés, et ne faites pas de mal à ceux qui sont mes prophètes ! » 23 Chantez à l’Eternel, vous, gens du monde entier ! Annoncez chaque jour la bonne nouvelle de son salut ! 24 Oui, publiez sa gloire au milieu des nations ! Racontez ses prodiges chez tous les peuples ! 25 Car l’Eternel est grand et digne de louanges, et il est redoutable bien plus que tous les dieux. 26 Car tous les dieux des peuples ne sont que des faux dieux, alors que l’Eternel a fait le ciel. 27 Splendeur et majesté rayonnent de son être, et puissance et beauté ornent son sanctuaire. 28 Célébrez l’Eternel, vous, gens de tous les peuples, célébrez l’Eternel, en proclamant sa gloire et sa puissance ! 29 Célébrez l’Eternel et son nom glorieux ! Apportez vos offrandes et entrez devant lui et prosternez-vous devant l’Eternel dont la sainteté brille avec éclat ! 30 Vous, gens du monde entier, tremblez devant sa face ! Le monde est ferme, il n’est pas ébranlé. 31 Que le ciel soit en joie ! Et que la terre exulte d’allégresse ! Qu’à tout peuple on proclame que l’Eternel est roi ! 32 Que la mer retentisse et tout ce qui l’habite ! Que toute la campagne et tout ce qui s’y trouve se réjouissent ! 33 Que, dans les bois, les arbres poussent des cris de joie devant l’Eternel, car il vient pour gouverner la terre. 34 Célébrez l’Eternel car il est bon, car son amour dure à toujours. 35 Et dites : « Délivre-nous, ô Dieu notre Sauveur ! Rassemble-nous, délivre-nous des autres peuples ! Nous te célébrerons, toi qui es saint, et mettrons notre gloire à te louer. » 36 Béni soit l’Eternel, Dieu d’Israël, d’éternité jusqu’en éternité ! Tout le peuple répondit « Amen ! » et loua l’Eternel. 37 David chargea alors Asaph et les membres de sa famille de se tenir devant le coffre de l’alliance de l’Eternel, pour assurer leur service de manière permanente, suivant les rites prévus pour chaque jour. 38 Il désigna, comme portiers, Obed-Edom, fils de Yedoutoun, ainsi que soixante-huit hommes de sa parenté, et Hosa. 39 Il chargea aussi le prêtre Tsadoq et les autres prêtres de sa parenté d’officier devant le tabernacle de l’Eternel qui se trouvait sur le haut lieu de Gabaon, 40 en offrant tous les jours, matin et soir, des holocaustes à l’Eternel sur l’autel des holocaustes, selon tout ce qui est écrit dans la Loi que l’Eternel a donnée à Israël. 41 Ils avaient avec eux Hémân, Yedoutoun et les autres hommes qui avaient été choisis et désignés nominativement pour louer l’Eternel en ces termes : « Car son amour dure à toujours. » 42 Hémân et Yedoutoun étaient chargés de faire retentir les trompettes et les cymbales, ainsi que les autres instruments de musique destinés à accompagner le chant pour Dieu. Les fils de Yedoutoun étaient affectés aux fonctions de gardiens. 43 Puis tout le peuple s’en alla, chacun chez soi, et David rentra aussi chez lui pour bénir sa famille.

Jacques 3

1 Mes amis, ne soyez pas nombreux à enseigner ; vous le savez : nous qui enseignons, nous serons jugés plus sévèrement. 2 Car chacun de nous commet des fautes de bien des manières. Celui qui ne commet jamais de faute dans ses paroles est un homme parvenu à l’état d’adulte, capable de maîtriser aussi son corps tout entier. 3 Quand nous mettons un mors dans la bouche des chevaux, pour qu’ils nous obéissent, nous dirigeons aussi tout leur corps. 4 Pensez encore aux bateaux : même s’il s’agit de grands navires et s’ils sont poussés par des vents violents, il suffit d’un tout petit gouvernail pour les diriger au gré du pilote. 5 Il en va de même pour la langue : c’est un petit organe, mais elle se vante de grandes choses. Ne suffit-il pas d’un petit feu pour incendier une vaste forêt ? 6 La langue aussi est un feu ; c’est tout un monde de mal. Elle est là, parmi les autres organes de notre corps, et contamine notre être entier. Allumée au feu de l’enfer, elle enflamme toute notre existence. 7 L’homme est capable de dompter toutes sortes de bêtes sauvages, d’oiseaux, de reptiles, d’animaux marins, et il les a effectivement domptées. 8 Mais la langue, aucun homme ne peut la dompter. C’est un fléau impossible à maîtriser ; elle est pleine d’un venin mortel. 9 Nous nous en servons pour louer le Seigneur, notre Père, et nous nous en servons aussi pour maudire les hommes, pourtant créés de sorte qu’ils lui ressemblent. 10 De la même bouche sortent bénédiction et malédiction ! Mes frères et sœurs, il ne faut pas qu’il en soit ainsi. 11 Avez-vous déjà vu de l’eau douce et de l’eau salée jaillir d’une même source par la même ouverture ? 12 Un figuier, frères et sœurs, peut-il porter des olives, ou une vigne des figues ? Une source salée ne peut pas non plus donner de l’eau douce. 13 Y a-t-il parmi vous quelqu’un de sage et d’expérimenté ? Qu’il en donne la preuve par sa bonne conduite, c’est-à-dire par des actes empreints de l’humilité qui caractérise la véritable sagesse. 14 Mais si votre cœur est plein d’amère jalousie, si vous êtes animés d’un esprit querelleur, il n’y a vraiment pas lieu de vous vanter ; ce serait faire entorse à la vérité. 15 Une telle sagesse ne vient certainement pas du ciel, elle est de ce monde, de l’homme sans Dieu, elle est démoniaque. 16 Car là où règnent la jalousie et l’esprit de rivalité, là aussi habitent le désordre et toutes sortes de pratiques indignes. 17 Au contraire, la sagesse qui vient d’en haut est en premier lieu pure ; de plus, elle aime la paix, elle est modérée et conciliante, pleine de compassion ; elle produit beaucoup de bons fruits, elle est sans parti pris et sans hypocrisie. 18 Ceux qui travaillent à la paix sèment dans la paix une semence qui produira un fruit conforme à ce qui est juste.

Abdias 1

1 Révélation reçue par Abdias. Le Seigneur, l’Eternel déclare sur Edom : j’ai entendu une nouvelle venant de l’Eternel, et un héraut a été envoyé parmi les autres peuples : Levez-vous, leur dit-il. Partons en guerre contre Edom. 2 Je vais te rendre petit parmi les peuples et tu seras très méprisé. 3 Car ton orgueil t’égare, toi qui as ta demeure dans les creux du rocher. Toi dont l’habitation est haut perchée, tu te dis en toi-même : « Qui m’en fera descendre ? » 4 Si comme l’aigle tu t’élevais, et quand bien même ton nid serait placé au milieu des étoiles, je t’en ferais descendre, l’Eternel le déclare. 5 Si des voleurs ou des pillards viennent chez toi pendant la nuit, ils saccageront tout. Ne s’empareront-ils pas de tes biens jusqu’à ce qu’ils en aient assez ? Si des vendangeurs pénètrent chez toi, ne laisseront-ils pas que ce qui se grappille ? 6 O ! Esaü, comme on te fouille ! On met à jour tous tes trésors cachés. 7 Tous tes alliés t’ont refoulé jusque sur ta frontière. Tous tes amis te trompent et te réduisent en leur pouvoir. Tes associés tendent des pièges sous tes pas. Il n’y a en Edom aucun discernement. 8 En ce jour-là, l’Eternel le déclare, je vais faire périr tous les sages d’Edom, je ferai disparaître tout le discernement de la montagne d’Esaü. 9 Tes guerriers, ô Témân, seront pris de panique si bien qu’au grand massacre, tout homme sera retranché de la montagne d’Esaü. 10 Tu t’es montré violent envers Jacob ton frère, c’est pourquoi tu seras couvert de honte et tu disparaîtras à tout jamais. 11 Car tu étais présent en ce jour où des étrangers emportaient ses richesses, lorsque des étrangers pénétraient dans sa ville, et, en tirant au sort, se partageaient entre eux le butin de Jérusalem. Oui, toi aussi, tu as agi comme eux. 12 Non, tu n’aurais pas dû te complaire au spectacle au jour du malheur de ton frère, au jour de sa détresse. Non, tu n’aurais pas dû te réjouir au détriment des Judéens au jour de leur désastre, ni ouvrir grand la bouche pour insulter et te moquer au jour de leur angoisse. 13 Et tu n’aurais pas dû pénétrer dans la ville de mon peuple au jour de son malheur, ni te complaire, oui, toi aussi, à la vue de ses maux, ni t’emparer de toutes ses richesses au jour de son malheur ! 14 Non, tu ne devais pas te tenir là au carrefour des routes pour massacrer ses rescapés et pour livrer les derniers survivants au jour de leur détresse ! 15 Le jour est proche où l’Eternel jugera tous les peuples et l’on te traitera comme tu as traité les autres : le mal que tu as fait retombera sur toi. 16 Vous avez bu la coupe de l’orgie sur ma sainte montagne : De même, tous les peuples étrangers ne cesseront de boire la coupe de colère. Ils la boiront, et ils l’avaleront, puis ils seront anéantis. 17 Mais sur le mont Sion il y aura des rescapés : ce sera un lieu saint. Le peuple de Jacob spoliera à son tour ceux qui l’auront spolié. 18 Le peuple de Jacob sera semblable au feu, les enfants de Joseph seront comme une flamme ; les enfants d’Esaü, par contre, seront comme du chaume : ceux-ci embraseront ceux-là et les consumeront ; il ne réchappera pas un seul survivant parmi les enfants d’Esaü : l’Eternel le déclare. 19 Ceux du Néguev s’empareront de la montagne d’Esaü et ceux qui vivent dans la plaine posséderont la Philistie. Ils viendront occuper le territoire d’Ephraïm, qui est celui de Samarie. Les gens de Benjamin s’empareront de Galaad, 20 et les déportés d’Israël —toute une armée— posséderont le pays des Cananéens jusque vers Sarepta. Les exilés à Sardes, déportés de Jérusalem, posséderont les villes du Néguev. 21 Des sauvés graviront le mont Sion pour dominer sur les monts d’Esaü. Alors l’Eternel régnera !

Psaumes 92

1 Psaume à chanter le jour du sabbat. 2 Il est bon de louer l’Eternel, de te célébrer par des chants, ô Très-Haut ! 3 Et de proclamer, dès le point du jour, ton amour, tout au long des nuits, ta fidélité, 4 sur la cithare à dix cordes, sur le luth et sur la lyre. 5 Ce que tu fais, Eternel, me remplit de joie et j’acclamerai les ouvrages de tes mains. 6 Que tes œuvres sont grandioses, Eternel ! Que tes pensées sont profondes ! 7 L’insensé n’y connaît rien, le sot ne peut les comprendre. 8 Si les malfaisants croissent comme l’herbe, si tous les méchants sont si florissants, c’est pour périr à jamais. 9 Mais toi, tu es tout là-haut, Eternel, pour toujours. 10 Car voici tes ennemis, Eternel, car voici tes ennemis périssent, et tous ceux qui font le mal seront dispersés ! 11 Mais tu me remplis de force, je suis comme un buffle, je me suis enduit d’huile fraîche. 12 Je regarde tous mes détracteurs, j’entends tous mes adversaires qui s’emploient au mal. 13 Car les justes poussent comme le palmier, ils grandissent comme un cèdre du Liban. 14 Bien plantés dans la demeure de l’Eternel, ils fleurissent sur les parvis du temple, de notre Dieu. 15 Ils seront féconds jusqu’en leur vieillesse et ils resteront pleins de sève et de vigueur, 16 ils proclameront combien l’Eternel est droit : il est mon rocher, on ne trouve en lui aucune injustice.

Psaumes 93

1 L’Eternel règne. Il est vêtu de majesté. Il est revêtu et ceint de puissance. C’est pourquoi le monde est fermement établi, il ne vacille pas. 2 Dès l’origine, ton trône est ferme, oui, tu existes depuis toujours ! 3 O Eternel, les fleuves font entendre, les fleuves font entendre leur grand bruit, les fleuves font entendre leur grondement. 4 Plus que le bruit des grandes eaux, plus puissant que les flots des mers, l’Eternel est puissant dans les hauteurs ! 5 Tes stipulations sont tout à fait sûres ; la sainteté caractérise ta demeure, ô Eternel, pour tous les temps.

i En naviguant sur nos sites, vous acceptez l’utilisation de cookies. Accepter